Menu
A+ A A-

Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du secteur manufacturier chinois

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a conclu à 72,89 dollars en repli de 3,34% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre a perdu 3,63% à 71,26 dollars.

"Les chiffres de l'activité manufacturière en Chine étaient mauvais, vraiment proches d'une contraction. On pourrait facilement assister à une contraction le mois prochain", a déclaré Robert Yawger de Mizuho USA.

L'activité manufacturière est tombée en Chine en juillet à son plus bas niveau depuis 15 mois, selon un indice indépendant publié lundi qui confirme la tendance de l'indice officiel.

L'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI), calculé par le cabinet IHS Markit, s'est établi à 50,3 points en juillet contre 51,3 points en juin, un résultat inférieur aux prédictions des analystes.

Un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité et, en deçà, il traduit une contraction.


Aux États-Unis, la croissance du secteur manufacturier a aussi ralenti en juillet à 59,5 contre 60,6.

Ce chiffre américain, publié à 14H00 GMT, a nettement accentué la chute des cours de l'or noir, a noté M. Yawger.

"En plus de cela, l'OPEP va ajouter 400.000 barils par jour à sa production pour les 14 prochains mois", a encore souligné l'analyste.

"Alors que la demande ralentit avec ces chiffres industriels, cela implique que peut-être on n'aura pas besoin aussi vite de ces 400.000 barils supplémentaires sur le marché ou qu'ils auraient pu être espacés le temps", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, "les investisseurs préfèrent rester prudents suite à la récente montée des tensions entre Washington et Téhéran", commente Pierre Veyret, analyste chez ActivTrades.

Jeudi, le pétrolier Mercer Street, géré par la société d'un milliardaire israélien, avait été la cible d'une attaque au drone, selon l'armée américaine qui dispose de navires dans la région.

Israël, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont accusé l'Iran, Washington menaçant d'une "réplique appropriée".

(c) AFP

Commenter Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du secteur manufacturier chinois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    mardi 09 juillet 2024 à 12:15

    Le pétrole baisse après le passage de la tempête Béryl aux E…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi, les inquiétudes concernant les perturbations de l'offre en raison du passage de la tempête Béryl...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite