Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en baisse, pénalisé par des prises de bénéfices et un dollar fort

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a ouvert en baisse vendredi, les investisseurs prenant leurs bénéfices après des sommets atteints la veille, alors que le marché était affecté par un renforcement net du dollar.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre, référence américaine du brut, perdait 15 cents et s'échangeait à 52,49 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"Il s'agit principalement de prises de bénéfices après les très hauts niveaux atteints hier", a analysé John Kilduff d'Again Capital.

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a atteint jeudi un plus haut depuis la mi-avril tandis que le baril de Brent coté à Londres pour livraison en décembre a clôturé à un niveau pas vu depuis juillet 2015, profitant de commentaires du prince saoudien Mohammed ben Salmane en faveur d'un renouvellement de l'accord de réduction pétrolière liant les pays producteurs de brut.

Pourtant, "il ne faisait que confirmer ce qui avait déjà été dit par son ministre de l'Energie deux jours plus tôt", a réagi Commerzbank.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a conclu fin 2016 un accord avec d'autres producteurs, dont la Russie, pour limiter leur production afin de rétablir l'équilibre du marché et de faire remonter les prix. Une prolongation de cet accord sera au menu d'une réunion à Vienne fin novembre.

Le marché était également affecté par un renforcement très net du dollar qui exerçait "des pressions sur l'ensemble des matières premières", selon M. Kilduff.

La devise américaine évoluait vendredi à un plus haut depuis juillet face à un panier de devises étrangères, poussée par la publication de statistiques de croissance aux Etats-Unis bien au-dessus des prévisions des analystes au troisième trimestre.

La hausse du billet vert rend plus onéreux et donc moins attractifs les achats d'or noir libellés dans la devise américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les investisseurs suivaient par ailleurs l'évolution de la situation politique au Venezuela, membre de l'OPEP, Etat qui abrite l'une des plus importantes réserves de pétrole prouvées au monde.

"La situation sur place inquiète", a commenté M. Kilduff, alors que Caracas voit ressurgir le spectre du défaut de paiement avec une échéance de près d'un milliard de dollars à rembourser vendredi, et 3,8 milliards à rembourser d'ici la fin de l'année.

"Le marché craint que les sociétés pétrolières nationales soient touchées par les problèmes", a-t-il ajouté.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite