Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse avant la publication des stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur baisse mercredi en fin d'échanges européens, le marché pariant sur une hausse des stocks américains jeudi.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 61,07 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,46 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars perdait 1,35 dollar à 52,18 dollars.

Les cours de l'or noir restaient sous pression avant la publication des stocks américains de pétrole par le Département américain de l'Énergie (DoE) jeudi, pour la semaine close le 13 février.

Habituellement publiés le mercredi, les chiffres hebdomadaires du DoE ont été décalés en raison d'un jour férié aux États-Unis lundi.

De nombreux analystes s'attendent à une nouvelle hausse record des réserves, même si la vague de froid sur la côte est des États-Unis pourrait avoir fait baisser les réserves de produits distillés, dont le fioul de chauffage.

Les cours sont en baisse car l'attention des marchés s'est portée sur le rapport des réserves de pétrole américaines qui doit sortir jeudi, confirmait Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Une nouvelle hausse des réserves de pétrole aux États-Unis pourrait de nouveau tirer les cours vers le bas, selon Chris Beauchamp, analyste chez IG.

Les inquiétudes concernant la hausse des stocks ont pour le moment éclipsé les perturbations de production en Libye, toujours plongée dans le chaos, et en Irak, facteurs haussiers dans un marché plombé par la surabondance d'offre, selon M. Hansen.

Un tanker a été chargé avec succès de 600.000 barils de brut dans le port de Marsa al Hariga, en Libye, pour la première fois depuis une semaine mais le pipeline qui relie le champ pétrolier de Sarir au port n'a toujours pas été réparé, notaient les analystes du courtier PVM.

La production du pays est tombée à 150.000 barils par jour (bj) en Libye après l'attaque sur le pipeline le week-end dernier, selon JBC Energy.








Commenter Le pétrole baisse avant la publication des stocks américains

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite