Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse à New York, avant une nouvelle vague de froid

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont fini en hausse lundi à New York, bénéficiant d'anticipations d'une nouvelle hausse de la demande en produits pétroliers avant une nouvelle vague de froid aux Etats-Unis et de tensions géopolitiques.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril s'est apprécié de 62 cents, à 102,82 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 110,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 79 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Les cours de l'or noir américains ont continué à bénéficier en ce début de semaine de fortes anticipations d'une hausse de la demande en produits distillés, dont le fioul de chauffage, alors que se profile une nouvelle vague de froid aux Etats-Unis.

Une tempête hivernale frappera très certainement le nord-est (des Etats-Unis) mercredi et devrait le recouvrir de quelques centimètres de neige, a noté Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Or, les réserves de brut au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence aux prix du WTI, sont déjà actuellement en baisse de quelque 14,8 millions de barils, à 35,9 millions de barils, par rapport à l'année dernière à la même époque, a-t-il fait remarquer, citant les chiffres du dernier rapport hebdomadaire du ministère américain de l'Energie (DoE).

Les investisseurs anticipent une nouvelle baisse de ces stocks cette semaine, ce qui soutenait les prix.

D'autre part, les cours du brut sont aussi soutenus par des facteurs géopolitiques qui prennent de l'ampleur un peu partout dans le monde, notait Phil Flynn de Price Futures Group.

La situation en Ukraine est particulièrement observée puisque l'arrivée de nouvelles autorités pourrait avoir des répercussions sur les relations du pays avec Moscou et, par ricochet, sur l'approvisionnement en gaz naturel par la Russie des pays européens.

En Libye, la Compagnie nationale de pétrole (NOC) a annoncé dimanche que la production pétrolière du pays avait chuté à 230.000 barils par jour (bpj) après la fermeture du champ pétrolier d'al-Charara (sud), contre 570.000 bpj début janvier.

Depuis le mois de juillet, les principaux terminaux pétroliers de l'est du pays sont bloqués par des manifestants, faisant chuter drastiquement la production, estimée en temps normal à 1,5 million de bpj.

Au Soudan du Sud, la production de brut accusait un net recul alors que les rebelles ont repris la semaine dernière la ville sud-soudanaise de Malakal, capitale de l'État pétrolier du Haut-Nil (nord-est).

Et au Venezuela, important producteur de brut, la tension reste élevée après une vague de manifestations massives à l'encontre du gouvernement en place.







Commenter Le pétrole finit en hausse à New York, avant une nouvelle vague de froid

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite