Menu
A+ A A-

Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au calibrage du prix plafond pour le pétrole russe ou à la décision de l'Opep dans quelques jours.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a abandonné 2,08%, pour clôturer à 83,63 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en janvier, il a lui cédé 2,12%, à 76,28 dollars.

Pour Phil Flynn, de Price Futures Group, l'or noir a d'abord été refroidi par l'ajustement des prévisions météorologiques aux États-Unis, qui tablent sur un temps mois froid que prévu initialement.

Les opérateurs suivent également avec attention l'évolution de la situation en Chine, où la Commission nationale de la santé (NHC) a relevé jeudi plus de 32.000 nouveaux cas sur une journée, un record depuis le début de la pandémie.

"Des confinements qui ne disent pas leur nom sont mis en place dans des villes chinoises majeures", dont la capitale, Pékin, "ce qui va peser lourdement sur l'activité économique et, par ricochet, sur la demande" de pétrole, a prévenu Craig Erlam, d'Oanda, dans une note.

L'autre point d'attention du marché concerne les discussions autour du plafonnement du prix du pétrole russe, projet promu par les États-Unis.

Les discussions, menées sous l'égide du G7 avec l'Union européenne et l'Australie, devaient se poursuivre vendredi pour tenter d'arrêter un plafond effectif.


Une fois défini, il permettrait d'échapper à l'embargo européen sur l'assurance et le transport du pétrole russe pour peu que ce dernier soit vendu au prix plafond ou en-deçà.

Selon plusieurs médias, la fourchette discutée se situait entre 65 et 70 dollars le baril. "C'est plus que prévu", a expliqué Phil Flynn, "ce qui pourrait signifier que l'offre de pétrole ne vas pas diminuer."

L'Oural, variété russe de référence, affichait, en effet, un écart défavorable de 19 dollars par rapport au prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., vendredi, selon la Bourse de Chicago (CME), ce qui le situait légèrement en-deçà de 65 dollars.

Plafonner le pétrole russe à un prix supérieur à son cours n'aurait quasiment aucune influence sur les échanges.

Dans l'attente de l'issue de ces discussions, les traders s'interrogeaient sur la stratégie de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+, qui doivent se réunir le 4 décembre.

Pour les analystes de Commerzbank, si le cartel ne devrait avoir, dans les faits, réduit, en novembre, sa production que d'environ un million de barils par jour et non de deux comme annoncé en octobre, la publication de chiffres actualisés pourrait néanmoins soutenir les cours.

Par ailleurs, après que l'Arabie saoudite a démenti lundi une information du Wall Street Journal sur une possible hausse surprise de production à l'issue du prochain rassemblement OPEP+, les opérateurs s'interrogent.

"Je ne serais pas surpris s'ils décidaient de réduire leur production", pour la seconde réunion d'affilée, a avancé Phil Flynn. "Ils veulent un plancher (pour les prix) à 70 dollars et sur certains marchés, on est déjà en-dessous."

(c) AFP

Commenter Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite