Menu
A+ A A-

Climat: l'AIE presse le secteur pétrolier d'agir sur les fuites de méthane

prix du petrole ParisParis: Après une baisse de ses émissions de méthane l'an dernier en raison de la crise, l'AIE a pressé lundi l'industrie des hydrocarbures d'agir pour éviter un rebond de ce gaz très nocif pour le climat.
"La tâche pour l'industrie pétrolière et gazière est maintenant de s'assurer qu'il n'y ait pas de résurgence des émissions de méthane, même avec la reprise économique mondiale, et que 2019 reste comme leur pic historique", a déclaré le directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

Ce gaz possède un effet réchauffant sur le climat bien plus important que le CO2. Outre l'agriculture, ses émissions proviennent pour bonne partie des fuites liées à l'industrie pétrolière et gazière.

Pourtant, le problème du méthane "n'attire malheureusement pas assez l'attention", a regretté M. Birol lors d'une conférence de presse.

Les émissions de méthane du secteur du pétrole et du gaz ont chuté de 10% l'an dernier mais c'est en raison de la baisse de la production face à la crise du Covid-19 plus que de la lutte contre les fuites, souligne l'AIE.

"Ces émissions pourraient rebondir fortement sans action plus forte des entreprises, des décideurs politiques et des régulateurs", prévient-elle dans un rapport consacré au sujet, alors que la production pétrolière doit rebondir cette année avec la reprise économique et l'arrivée des vaccins.

"Il n'y a pas de bonne raison pour permettre à ces fuites nocives de continuer et il y a toutes les bonnes raisons pour les opérateurs responsables de s'assurer qu'elle soient résolues", a insisté Fatih Birol.


Données fiables

L'AIE souligne que les opérateurs ont aussi un intérêt économique à agir, en valorisant le gaz plutôt qu'en le laissant s'échapper, sans parler des risques pour leur réputation.

Fatih Birol a remarqué que ce problème posait aussi un pur risque "commercial" pour les producteurs d'hydrocarbures, confrontés à des clients et des investisseurs de plus en plus soucieux de l'impact environnemental du secteur.

Les entreprises semblent d'ailleurs conscientes du problème: le méthane figure en bonne place au menu de l'Oil and gas climate initiative (OGCI), une alliance qui regroupe nombre de géants du secteur pour améliorer leur bilan climatique.

L'AIE, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique, ne presse pas seulement les entreprises d'agir mais aussi les responsables politiques.

"Les politiques gouvernementales ont aussi un rôle important: pour inciter les entreprises à agir rapidement, pour pousser à la transparence et à des améliorations de la performance, et en soutenant l'innovation pour obtenir des résultats", a estimé M. Birol.

L'AIE publie ainsi une "feuille de route" réglementaire pour aider les pays à agir, ainsi que des données. Le "manque de données fiables" a longtemps été un problème, a reconnu Fatih Birol.

Dans un article paru en février 2020 dans la revue Nature, des scientifiques avaient estimé que les émissions de méthane d'origine humaine avaient été jusqu'à présent largement sous-estimées, de 25 à 40%.

Les chiffres de l'AIE montrent que l'industrie du pétrole et du gaz a émis 72 millions tonnes de méthane l'an dernier, l'équivalent des émissions de CO2 liées à l'énergie de l'ensemble de l'Union européenne.

Les premiers émetteurs mondiaux sont la Russie (près de 14 millions de tonnes) suivis par les États-Unis (11,8 millions).

L'AIE a pressé les gouvernements de se saisir du problème avant la tenue de la COP26 à Glasgow en novembre. Fatih Birol s'est félicité que nombre de gouvernements adoptent des objectifs de réduction du CO2 dans leurs objectifs de neutralité carbone mais souhaite qu'ils intègrent désormais également des cibles pour le méthane.

(c) AFP

Commenter Climat: l'AIE presse le secteur pétrolier d'agir sur les fuites de méthane



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite