Menu
A+ A A-

Le pétrole lesté par le ralentissement de la croissance chinoise

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, rattrapés en fin de semaine par les inquiétudes sur la vigueur de la croissance mondiale après des chiffres décevants sur l'économie chinoise.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a fini à 59,42 dollars à Londres, perdant 0,8%, ou 49 cents, par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre est descendu de 0,3%, ou 15 cents, pour finir à 53,78 dollars.

"Les prix du pétrole ont évolué dans une fourchette assez étroite cette semaine, le marché continuant de s'ajuster entre les données macroéconomiques et fondamentales", a souligné Martijn Rats de Morgan Stanley dans une note.

Vendredi notamment, "la Chine a annoncé une croissance de son Produit intérieur brut au troisième trimestre de seulement 6% sur un an, le rythme le plus faible en 27 ans et demi", a-t-il relevé.

Le ralentissement de la croissance de la deuxième puissance économique mondiale fait craindre aux acteurs du marché de l'énergie un ralentissement de la demande en énergie.

Toutefois, a souligné M. Rats, le chiffre sur la croissance chinoise "a été en partie compensé sur le fait que les raffineries chinoises ont en moyenne transformé 13,75 millions de barils par jour en septembre, un record".

Les analystes continuaient aussi vendredi à digérer les chiffres du rapport hebdomadaire sur les réserves de produits pétroliers aux États-Unis, entre un bond des stocks de brut de près de 10 millions de barils et un recul marqué des stocks de produits transformés. La forte baisse de la cadence des raffineries, en pleine saison de maintenance, est à l'origine de ces évolutions contrastées.

Par ailleurs, le géant pétrolier saoudien Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en Bourse, prévu le 20 octobre, a indiqué à l'AFP jeudi une source proche du dossier sous couvert d'anonymat.

Cette décision est susceptible de reporter à décembre ou janvier, au lieu de novembre, la première cotation des actions Aramco sur une plateforme boursière, a indiqué cette source.

"Des conditions de marché défavorables avec des prix amorphes sont probablement la raison de ce report", a expliqué Bjarne Schieldrop, analyste pour SEB. Plusieurs analystes ont en effet interprété cette décision comme une volonté de la part de Ryad de faire remonter les prix du brut pour apporter à Aramco une valeur plus importante au moment de son arrivée sur les marchés financiers.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont le chef de file est l'Arabie saoudite, et ses alliés, dont la Russie, se retrouveront début décembre à Vienne pour discuter du futur de leur accord de limitation des extractions.

Néanmoins, "les inquiétudes autour d'un ralentissement de la croissance de la demande de pétrole et les doutes concernant la capacité de l'OPEP à rééquilibrer le marché" subsistent et vont probablement affecter les prix à court terme, ont résumé Daniel Hynes and Soni Kumari, analystes pour ANZ.

(c) AwP

Commenter Le pétrole lesté par le ralentissement de la croissance chinoise



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite