Menu
A+ A A-

Le pétrole stable dans un marché calme

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché calme au lendemain de données sur les stocks américains.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 59,96 dollars à Londres, en hausse de 0,08% par rapport à la clôture de jeudi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre gagnait pour sa part 0,45% à 54,17 dollars.

Jeudi, les prix avaient déjà grimpé de 0,82% et 1,1%, malgré une hausse trois fois plus importante que prévue des stocks de brut américain.

Les analystes ont cependant fait remarquer que cette hausse surprise est due à la chute du taux d'utilisation des raffineries, qui est tombé à son plus bas niveau depuis le passage de l'ouragan Harvey en septembre 2017.

De ce fait, les stocks de produits raffinés ont beaucoup baissé: ceux d'essence ont reculé de 2,56 millions de barils et ceux de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) de 3,82 millions de barils.

Par ailleurs, le géant pétrolier saoudien Aramco va repousser le lancement officiel de son entrée en Bourse, prévu le 20 octobre, a indiqué à l'AFP jeudi une source proche du dossier sous couvert d'anonymat.

Cette décision est susceptible de reporter à décembre ou janvier, au lieu de novembre, la première cotation des actions Aramco sur une plateforme boursière, a indiqué cette source.

"Des conditions de marché défavorables avec des prix amorphes sont probablement la raison de ce report", a expliqué Bjarne Schieldrop, analyste pour SEB, alors que des analystes ont interprété cette décision comme une volonté de faire remonter les prix.

Selon M. Schieldrop, alors que la croissance de la production américaine pourrait ralentir l'année prochaine du fait de la mise à l'arrêt de certaines installations, "il sera beaucoup plus facile pour (l'OPEP et ses alliés) d'équilibrer le marché".

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, se retrouveront début décembre à Vienne pour discuter du futur de leur accord de limitation des extractions.

Néanmoins, "les inquiétudes autour d'un ralentissement de la croissance de la demande de pétrole et les doutes concernant la capacité de l'OPEP à rééquilibrer le marché" subsistent et vont probablement affecter les prix à court terme, ont résumé Daniel Hynes and Soni Kumari, analystes pour ANZ.

(c) AwP

Commenter Le pétrole stable dans un marché calme


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite