Menu
A+ A A-

Entraîné par les tensions entre Washington et Téhéran, le pétrole s'envole

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en forte hausse jeudi, portés par une escalade des tensions entre les Etats-Unis et l'Iran après la destruction d'un drone américain par Téhéran dans une région cruciale pour le marché mondial de l'or noir.
Déjà en hausse en début de séance, les prix du baril ont accentué leur progression après la publication d'un tweet de Donald Trump affirmant que l'Iran avait "fait une énorme erreur".

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juillet a terminé en hausse de 5,4% à 56,65 dollars, la plus forte hausse de l'année sur une séance, après avoir pris jusqu'à 6,1%.

A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour livraison en août a fini en hausse de 4,3%, à 64,45 dollars, après avoir gagné jusqu'à 4,8%.

Les États-Unis ont confirmé jeudi que les forces iraniennes avaient abattu un drone de surveillance de l'US Navy tout en assurant qu'il se trouvait "dans l'espace aérien international" et a dénoncé une "attaque injustifiée".

L'Iran affirme de son côté que le drone se trouvait dans son espace aérien.

'Vous verrez'

Interrogé sur une éventuelle réponse américaine au drone abattu, le locataire de la Maison Blanche est resté évasif: "Vous verrez", a-t-il simplement répondu, avant de sembler vouloir faire baisser la température en évoquant la piste d'une erreur faite par quelqu'un de "stupide".

L'escalade et la multiplication des incidents dans la région du Golfe font en tout cas craindre qu'une étincelle ne mette le feu aux poudres.

"Clairement la situation se dégrade rapidement et le marché l'intègre tout aussi rapidement", a commenté John Kilduff, spécialiste du courtage en énergie pour Again Capital.

Les autorités américaines "pourraient annoncer une riposte (...) qui serait probablement proportionnelle", a avancé M. Kilduff. "Peut-être que cela va en rester à ce stade pour l'instant mais les prix du pétrole vont suivre de près la situation."

Robbie Fraser de Schneider Electric avait souligné plus tôt dans la journée que "du point de vue de l'offre et de la demande, cette escalade a un impact limité jusqu'à présent, puisque les sanctions américaines ont déjà fait chuter les exportations de brut iraniennes à quasiment zéro."

"Mais la montée des tensions va alimenter la crainte de voir une recrudescence des attaques sur le trafic de brut et de produits pétroliers dans le détroit d'Ormuz, par où transite environ 30% du brut transporté par voie maritime à travers le monde", a-t-il ajouté. Il y passe notamment l'essentiel des exportations de l'Arabie saoudite.

"Avec l'OPEP qui baisse sa production et les États-Unis qui pompent à un niveau record, le marché est bien moins vulnérable à un choc que dans les années passées", a toutefois nuancé Neil Wilson, analyste chez Markets.com.

Le marché du pétrole craint aussi depuis deux mois que l'affaiblissement de l'économie mondiale ne pèse sur la demande.

A cet égard, le fait que la Banque centrale américaine ait assuré mercredi qu'elle était prête à de nouvelles mesures pour soutenir l'expansion face à la persistance des tensions commerciales et au ralentissement de la croissance mondiale, a contribué à la progression des cours du brut.

(c) AwP

Commenter Entraîné par les tensions entre Washington et Téhéran, le pétrole s'envole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite