Menu
A+ A A-

Le pétrole porté par le risque vénézuélien

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, le risque géopolitique au Venezuela empêchant les cours de flancher malgré l'accumulation des stocks américains.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'est apprécié de 55 cents pour finir à 61,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance a gagné 56 cents pour terminer à 53,69 dollars.

La crispation politique s'accroît d'heure en heure au Venezuela entre l'opposition menée par Juan Guaido, "président" autoproclamé du pays, et Nicolas Maduro, le président vénézuélien.

Ce dernier s'est dit prêt vendredi à rencontrer son opposant, une offre rejetée par M. Guaido qui a appelé les Vénézuéliens à poursuivre la mobilisation dans la rue pour réclamer le départ du dirigeant socialiste.

Or malgré l'effondrement de ses capacités de production ces dernières années, le Venezuela reste un acteur important sur le marché mondial de l'or noir.

Ainsi les exportations vers les États-Unis s'élevaient encore en octobre 2018 à 506.000 barils de brut par jour selon l'Agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA).

C'est loin du pic de 1,1 million de barils par jour atteint en 2007 mais le Venezuela reste le troisième fournisseur en brut des États-Unis après le Canada et l'Arabie saoudite.

Mais Washington a reconnu mercredi M. Guaido comme "président par intérim" et M. Maduro a dans la foulée rompu les relations diplomatiques avec les États-Unis et donné aux diplomates américains jusqu'à samedi pour quitter son pays.

Un embargo sur les importations vénézuéliennes est régulièrement évoqué parmi les sanctions que Washington pourrait imposer en guise de représailles.

Toutefois, a souligné James Williams du cabinet WTRG, de telles sanctions "relèveraient plus, pour les États-Unis, d'un désagrément que d'une véritable catastrophe".

Les raffineurs peuvent compenser la perte du pétrole vénézuélien par du pétrole en provenance du Mexique ou du Moyen-Orient, fait-il valoir.

Et, le temps qu'il arrive, les raffineurs peuvent décider d'effectuer des travaux de maintenance obligatoires. L'administration pourrait aussi décider selon lui de se défaire d'une partie de ses réserves stratégiques de pétrole lourd.

Les risques liés à la situation au Venezuela relèguent en tout cas à court terme au second plan le fait que les réserves de produits pétroliers ont beaucoup augmenté aux États-Unis, selon un rapport diffusé jeudi.

Les stocks de brut, alimentés par une production à un niveau record dans le pays, ont ainsi augmenté de 8 millions de barils lors de la semaine achevée le 18 janvier tandis que ceux d'essence ont grimpé à un niveau jamais atteint auparavant.


(c) AFP

Commenter Le pétrole porté par le risque vénézuélien


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:06

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    vendredi 27 janvier 2023 à 14:10

    Porté par la flambée du brut, Chevron affiche un bénéfice re…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé 35,5 milliards de dollars de bénéfice net en 2022, plus du double de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 11:46

    Le pétrole en hausse, poussé par la résilience de l'économie…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, poussés par des données macroéconomiques encourageantes aux Etats-Unis qui achèvent 2022 en croissance, mais aussi...

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    jeudi 26 janvier 2023 à 18:45

    Brésil : Petrobras a un nouveau président, un proche de Lula

    Rio de janeiro: Le conseil d'administration de Petrobras a entériné jeudi à l'unanimité la nomination à la tête du groupe étatique pétrolier...

    jeudi 26 janvier 2023 à 15:00

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:22

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchi…

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement...

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:20

    Le pétrole rebondit mais se heurte aux craintes pour la croi…

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient un peu jeudi après trois séances de va-et-vient, les opérateurs restant prudents face aux perspectives de...

    mercredi 25 janvier 2023 à 17:10

    🛢️USA : hausse moindre que prévu des stocks de pétrole, les …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté, mais moins que prévu, la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 27 janvier 2022 Les deux références mondiales de l'or noir ont effacé leurs pertes de la semaine et sont en passe de réaliser un troisième gain hebdomadaire consécutif.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite