Menu
A+ A A-

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France touchées par des suppressions de postes

prix du petrole ParisParis: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le nombre d'entités concernées par des suppressions de postes sur le territoire, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
La direction du groupe franco-américain a confirmé à l'AFP l'annonce "en juillet" d'un PSE "concernant les entités STS et SPS", mais a souligné qu'elle "ne peut pas dire encore sur combien de postes cela va porter". Selon une source syndicale, "un tiers des effectifs" pourrait être concerné.

"Nous essayons au maximum de limiter l'impact et de préserver l'emploi", notamment via des reclassements en interne, a assuré l'entreprise.

Dans un communiqué, la CFE-CGC a indiqué que la direction avait annoncé en mai "une réorganisation mondiale" et "en-dehors de tout contexte légal, entamé un processus de transferts de salariés vers des postes à l'international". "Des dizaines de transferts ont eu lieu", selon le syndicat.

"En réaction à ces transferts", pour lesquels ils n'ont "jamais été consultés", les élus au comité d'entreprise de l'entité STS et la CFE-CGC ont assigné en référé la direction en justice. L'audience au tribunal de grande instance de Nanterre s'est tenue le 2 août et le jugement est attendu mercredi, a précisé à l'AFP la CFE-CGC.

"Sous la menace d'une sanction judiciaire", la direction "a finalement confirmé l'ouverture d'un projet de réorganisation", selon le communiqué. Et elle a lancé "en septembre" un PSE dans les entités STS et SPS, a ajouté la source syndicale.

Une troisième entité, Etudes et productions, est déjà visée par un plan portant sur 117 suppressions selon la direction, 122 d'après l'intersyndicale CFDT, CGT, CFE-CGC.

Pour expliquer ces PSE, l'entreprise invoque une forte baisse de son activité provoquée par la "grosse crise" du secteur depuis trois ans et la chute prolongée des cours du pétrole.

Schlumberger a vu son chiffre d'affaires presque divisé par deux entre 2014 et 2016, à 27,8 milliards de dollars, et il est passé sur la même période d'un bénéfice net de 5,43 milliards en 2014 à une perte nette de 1,69 milliard en 2016.

(c) AFP

Commenter Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France touchées par des suppressions de postes


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    vendredi 18 janvier 2019 à 10:38

    Pétrole: l'équilibrage du marché risque de prendre du temps …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu vendredi que le rééquilibrage du marché du pétrole risquait de s'apparenter à un "marathon...

    vendredi 18 janvier 2019 à 04:25

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie, portés par une réduction de la production de l'Opep et des informations sur...

    jeudi 17 janvier 2019 à 22:12

    Le pétrole recule, miné par la production américaine et la g…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi sous l'effet d'une production américaine gonflant à de nouveaux records et des...

    jeudi 17 janvier 2019 à 19:15

    L'Opep veut éviter un nouvel engorgement du marché

    Londres: L'Opep veut éviter une accumulation des stocks au-delà de leur moyenne de cinq ans avec le nouvel accord de réduction de...

    jeudi 17 janvier 2019 à 16:14

    Le pétrole baisse, la production américaine inquiète

    Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    jeudi 17 janvier 2019 à 13:38

    Recul de la production de pétrole de l'Opep en décembre

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a réduit sa production en décembre pour le deuxième mois consécutif, une baisse tirée...

    jeudi 17 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole recule, les Etats-Unis pompent toujours plus

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 18 janvier 2019 AIE L'AIE table sur un cours du baril de Brent à 61 dollars en moyenne pour 2019, après 71 dollars en 2018, soit une baisse de 14%.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite