Menu
A+ A A-

Services pétroliers: John Wood veut acquérir Amec Foster pour 2,5 mds EUR

prix du petrole LondresLondres: Le groupe britannique de services pétroliers John Wood s'apprête à acquérir son concurrent et compatriote Amec Foster Wheeler, une transaction acceptée par ce dernier qui le valoriserait à hauteur de 2,5 milliards d'euros, selon un communiqué commun publié lundi.
Les conseils d'administration de John Wood Group et d'Amec Foster Wheeler ont annoncé s'être entendus sur une offre du premier sur le second, entièrement réalisée sous la forme d'un échange d'action.

Les actionnaires d'Amec Foster recevraient chacun 0,75 action du nouveau groupe John Wood pour chacun de leur titre Amec Foster, ce qui valoriserait le capital de ce dernier à 2,2 milliards de livres (2,5 milliards d'euros).

Cette offre, qui doit être encore votée par la majorité des actionnaires de John Wood et par 75% des actionnaires d'Amec Foster, représente une prime de 28,7% par rapport à la valeur moyenne de l'action Amec Foster lors des 30 jours de cotation précédent le 10 mars.

Le titre Amec Foster s'envolait de 14,68% à 561 pence à la Bourse de Londres lundi vers 11H30 GMT, tandis que l'action John Wood montait de 4,12% à 783 pence dans le même temps.

En acquérant Amec Foster, John Wood va élargir sa présence au-delà des seuls services pétroliers, pour embrasser les activités de sa cible dans la chimie, les énergies renouvelables, l'industrie et les mines.

Créé en 2014 lorsque le britannique Amec avait acquis l'américain Foster Wheeler pour 3,3 milliards de dollars, Amec Foster Wheeler connaît des temps difficiles au moment où les prix du pétrole peinent à franchement remonter, poussant les majors donneuses d'ordre à réduire leurs investissements.

Lundi, Amec Foster a publié un rapport d'activité faisant état d'une chute de 8% de son chiffre d'affaires 2016 à périmètre constant, à 5,44 milliards de livres (6,2 milliards d'euros) et de 15% de son bénéfice opérationnel, à 318 millions de livres (362 millions d'euros).

Il a prévenu en outre que ses revenus tirés du pétrole et du gaz diminueraient encore en 2017. Il a précisé avoir suspendu, du fait de l'offre proposée par John Wood, un projet d'augmentation de capital de 500 millions de livres qu'il s'apprêtait à déposer.

L'an passé, John Wood a lui aussi souffert de la faiblesse du pétrole, son chiffre d'affaires baissant de 15,7% à quelque 5 milliards de dollars (4,7 milliards de livres), tandis que son bénéfice brut d'exploitation (Ebita) chutait de 23% à 363 millions de dollars.

L'acquéreur et sa cible emploient respectivement quelque 28.000 et 34.000 personnes dans le monde. Le conseil d'administration de John Wood a prévenu qu'une "restructuration" serait mise en oeuvre après l'acquisition, afin d'atteindre un objectif de réduction de coût de 110 millions de livres par an.

(c) AFP

Commenter Services pétroliers: John Wood veut acquérir Amec Foster pour 2,5 mds EUR


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:30

    Le pétrole lesté par la prudence des investisseurs

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi dans un marché empreint de prudence alors que persistent les...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:29

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:14

    La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses…

    Singapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus...

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite