Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en hausse modérée (88,67 USD), pénalisé par le budget américain

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole s'affichaient en hausse modérée mercredi en Asie, pénalisés par les incertitudes pesant sur la question budgétaire aux Etats-Unis, dans un marché qui restait prudent avant les chiffres hebdomadaires des réserves de brut américain.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier gagnait 17 cents à 88,67 dollars, dans les échanges électroniques, et le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 8 cents à 109,92 USD.

Les courtiers craignent qu'en cas d'impasse entre républicains et démocrates d'ici la fin de l'année, une cure d'austérité aux conséquences potentiellement catastrophiques pour l'économie américaine fasse plonger la demande en brut.

Le président Barack Obama a prévenu mardi les républicains qu'aucun accord budgétaire n'était possible sans qu'ils cèdent sur des hausses des taux d'imposition pour les contribuables les plus aisés.

Les républicains avaient rendu publique lundi leur première contre-proposition de réduction du déficit, rejetée peu après par la Maison Blanche qui l'avait qualifiée de déséquilibrée.

Selon une note d'ABN Amro, les courtiers "continuent à penser que les deux parties doivent faire davantage d'efforts pour trouver une solution" et "n'attendent pas d'y voir plus clair sur les contours d'un accord potentiel avant la toute fin de l'année".

Les marchés attendaient par ailleurs la publication ce mercredi par le Département de l'Energie américain (DoE) de l'état des stocks de brut aux Etats-Unis.

Selon les analystes interrogés par Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une diminution de 400'000 barils des réserves sur la dernière semaine de novembre. Ces stocks avaient enregistré la semaine précédente une baisse inattendue de 300'000 barils.

Considérées comme un baromètre de la demande pétrolière du pays, ces statistiques seront très surveillées alors que la production de brut aux Etats-Unis se situe actuellement à son plus haut niveau depuis 1998, dans un contexte d'essor des hydrocarbures non conventionnels.

Mardi, le baril de WTI avait lâché 59 cents à 88,50 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le Brent terminant à 109,84 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,08 dollar par rapport à la clôture de lundi.

ds



(AWP / 05.12.2012 06h30)



Commenter Asie: en hausse modérée (88,67 USD), pénalisé par le budget américain

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite