Menu
A+ A A-

Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa réunion

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole évoluaient en hausse avant la réunion ministérielle des pays exportateurs de brut de l'Opep+, très attendue par le marché, car l'alliance doit décider de ses objectifs de production pour 2024 et pourrait décider de coupes, malgré des rumeurs persistantes de discorde.
Vers 10H40 GMT (11H40 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 1,76% à 84,56 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, gagnait 1,90% à 79,34 dollars.

"Les attentes d'une extension (et peut-être d'un approfondissement) des réductions de production aident à maintenir le brut à un niveau élevé avant les discussions" des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+), qui se réunissent jeudi par visioconférence, affirme James Harte, analyste de Tickmill.

Les 13 ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), menés par l'Arabie saoudite, ont débuté leur réunion vers 11H00 heure de Vienne, siège du cartel (10H00 GMT). Ils seront rejoints plus tard par leurs dix partenaires conduits par la Russie.

"La réunion (...) s'annonce très incertaine compte tenu des tensions et des divisions observées au sein de l'OPEP au cours des dernières semaines et des derniers mois", souligne l'analyste.

D'abord prévue à Vienne le 26 novembre, elle avait été reportée de quatre jours, puis prévue par visioconférence, alimentant les rumeurs de discorde.

🇸🇦 "Les membres du groupe se sont apparemment opposés à l'insistance de l'Arabie saoudite à prolonger les réductions, certains producteurs nationaux cherchant à augmenter leur production", explique M. Harte.


John Plassard, analyste chez Mirabaud, évoque "un désaccord sur les quotas de production impliquant les producteurs africains Nigeria et Angola", dont les quotas avaient été abaissés lors de la dernière réunion du groupe en juin.

Le différend persiste, a indiqué une source proche de l'OPEP+ à l'AFP.

Les analystes doutent toutefois du fait que de nouvelles coupes, que ce soit des réductions volontaires de membres ou une baisse de l'objectif de production à l'échelle du groupe, suffisent à soutenir les cours sur le long terme.

"Nous avons assisté à un changement dans l'équilibre de l'offre - la croissance (de la production hors OPEP+ venant) du Guyana, du Brésil et des États-Unis a montré que l'OPEP n'a plus la mainmise sur le marché qu'elle avait autrefois", note Neil Wilson, analyste chez Finalto.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa réunion



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite