Menu
A+ A A-

Tokyo chute, le pétrole flambe après les attaques menées par l'Iran

prix du petrole TokyoTokyo: Les marchés d'actions souffraient mercredi dans les premiers échanges en Asie, victimes de l'escalade des tensions entre l'Iran et les Etats-Unis, les attaques menées par Téhéran contre des bases américaines en Irak faisant aussi bondir les cours du pétrole.
Vers 10H15 (01H15 GMT) l'indice vedette de la Bourse de Tokyo lâchait 2,44% à 23.001,35 points, une chute de plus de 574 points par rapport à sa clôture la veille.

L'indice élargi Topix cédait de son côté 2,33% à 1.684,94 points.

Les Bourses chinoises ont également ouvert en forte baisse, surtout celle de Hong Kong qui cédait 1,35% à 27.938,63 points dans les premiers échanges. Shanghai reculait de 0,47% et Shenzhen de 0,63%.

L'Iran a annoncé tôt mercredi avoir tiré "des dizaines de missiles" sur une base en Irak utilisée par des soldats américains en représailles à l'assassinat à Bagdad par Washington du général iranien Qassem Soleimani la semaine dernière, promettant des "réponses encore plus dévastatrices" en cas de nouvelle offensive américaine.

L'Iran a par la suite également menacé de frapper Israël et d'autres "alliés" des États-Unis.

Le Pentagone a confirmé que "plus d'une douzaine de missiles" avaient été tirés par l'Iran contre les bases d'Aïn al-Assad et d'Erbil en Irak, utilisées par l'armée américaine.

Les craintes d'une guerre ouverte entre les deux pays, qui s'étaient temporairement apaisées mardi, ont été aussitôt ravivées.

"Ça ne va pas être joli aujourd'hui" sur les marchés d'actions, a commenté dans une note Stephen Innes, stratégiste Asie chez AxiTrader.

Avec la montée des inquiétudes au Moyen-Orient, les investisseurs se ruaient sur le yen, valeur refuge traditionnelle, un mouvement qui pénalise les groupes nippons exportateurs.

Vers 01H30 GMT le dollar tombait ainsi à 107,85 yens, contre 108,42 yens mardi après la fermeture de la Bourse de Tokyo. L'euro valait 120,37 yens contre 121,28 yens la veille.

L'euro rebondissait légèrement par rapport au billet vert, à raison d'un euro pour 1,1162 dollar contre 1,1143 dollar la veille à 20H00 GMT.

Les menaces grandissantes dans le Golfe après les tirs de missiles iraniens faisaient s'envoler les cours du pétrole mercredi matin dans les échanges en Asie, en raison des craintes pour la production et les stocks de brut.

Vers 01H30 GMT le baril de brut américain WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. bondissait de 3,46% à 64,87 dollars et le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord gagnait 3,66% à 70,77 dollars.

La flambée des cours de l'or noir profitait à certains groupes pétroliers nippons, comme Inpex dont l'action prenait 2,07% à 1.207,5 yens.

Mais à part l'énergie, tous les secteurs d'activité représentés dans le Nikkei étaient profondément dans le rouge, notamment la chimie et l'industrie.

Parmi les poids lourds de la cote tokyoïte, japonais, Toyota chutait de 1,78% à 7.578 yens, SoftBank Group de 2,2% à 4.544 yens, tandis que Sony limitait les dégâts (-0,69% à 7.602 yens).

(c) AFP

Commenter Tokyo chute, le pétrole flambe après les attaques menées par l'Iran


    Le pétrole en Asie

    mercredi 06 avril 2022

    Les raffineurs d'État chinois évitent les nouveaux échanges …

    Pékin: Les raffineurs d'État chinois honorent les contrats pétroliers russes existants mais évitent d'en conclure de nouveaux malgré des remises importantes, répondant...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    lundi 14 mars 2022

    Tokyo démarre en fort rebond, le pétrole en net repli

    Tokyo: La Bourse de Tokyo partait lundi en nette hausse, reprenant quelques couleurs après de nouvelles lourdes pertes la semaine passée, soulagée...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite