Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit légèrement après être tombé à de nouveaux plus bas en cinq ans

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole étaient en faible hausse en cours d'échanges européens, après être tombés à de nouveaux plus bas en cinq ans, mais le marché restait plombé par une offre surabondante.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 66,71 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 52 cents par rapport à la clôture de lundi. Vers 07H35 GMT, la référence du brut européenne était tombée à son plus bas niveau depuis septembre 2009, à 65,29 dollars.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 62 cents, à 63,67 dollars. Mardi en cours d'échanges asiatiques, le prix du WTI est tombé à un plus bas depuis juillet 2009 à 62,25 dollars.

Les cours de l'or noir ont dévissé lundi, perdant près de trois dollars (4%) par rapport à la clôture de vendredi dernier. D'après David Hufton et Tamas Varga, analystes chez PVM, ce sont principalement le rapport de la banque d'affaire Morgan Stanley, et les propos d'un représentant officiel de la compagnie pétrolière du Koweït qui ont fortement pesé sur les cours.

La compagnie pétrolière du Koweït table sur des prix du pétrole autour de 65 dollars le baril pour les six prochains mois, précisaient les experts de PVM.

Tandis que Morgan Stanley a réduit ses estimations sur le prix du Brent à 70 dollars contre 98 dollars auparavant, avec un scénario baissier allant jusqu'à 43 dollars le baril au deuxième trimestre, précisaient-ils.

Pas besoin de préciser que ce sont les estimations d'un baril à 43 dollars qui ont accaparé l'attention, notaient les experts de PVM.

Selon des analystes, l'offre d'or noir devrait rester surabondante l'année prochaine et continuer à tirer les prix vers le fond jusqu'à la fin du premier semestre.

Les prix du pétrole n'arrivent pas à trouver leur niveau plancher, selon les experts de Commerzbank. Les prix continuent d'atteindre de nouveaux plus bas (...), mais les prix en eux-mêmes n'ont que peu d'intérêt, indiquaient les experts de Commerzbank.

Ce qui semble plus important à noter, toujours selon Commerzbank, c'est que le niveau de production de pétrole non-conventionnel, comme le pétrole de schiste aux États-Unis et le brut tiré des sables bitumineux du Canada, ne soient plus rentables dans le long terme. Ces projets ne vont plus attirer les investisseurs, soulignaient les experts de Commerzbank.

Les analystes estiment d'ailleurs qu'un rééquilibrage de l'offre pourrait s'opérer vers le deuxième semestre 2015, les prix bas du pétrole poussant certains producteurs à revoir leurs investissements à la baisse.

Le groupe pétrolier américain ConocoPhillips a annoncé lundi une nette réduction de ses investissements l'an prochain, d'environ 20% à 13,5 milliards de dollars. Le groupe entend reporter des dépenses prévues dans les gisements non conventionnels d'Amérique du Nord.




Commenter Le pétrole rebondit légèrement après être tombé à de nouveaux plus bas en cinq ans


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite