Menu
A+ A A-

Le groupe pétrolier ConocoPhillips réduit son budget 2015 de 20%

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe pétrolier américain ConocoPhillips a annoncé lundi une nette réduction de ses investissements l'an prochain, d'environ 20% à 13,5 milliards de dollars, sur fond de décrue des cours de l'or noir.
Nous fixons notre budget pour 2015 à un niveau que nous jugeons prudent étant donné l'environnement actuel, a commenté le PDG Ryan Lance, cité dans le communiqué.

Le groupe justifie principalement la baisse par des dépenses plus basses sur des grands projets, dont plusieurs sont bientôt achevés, de même que le report de dépenses dans les gisements non conventionnels d'Amérique du Nord.

Les programmes de forages pour développer de nouveaux gisements vont ainsi tomber à 5 milliards de dollars, contre 6,5 milliards cette année (-23%).

ConocoPhillips explique qu'il va continuer de concentrer ses investissements sur les gros gisements américains d'Eagle Ford et Bakken, riches en pétrole et gaz de schiste, mais va repousser ceux réalisés sur d'autres gisements non conventionnels émergents (bassin permien, Niobrara, Montney, Duvernay).

L'entreprise conserve la flexibilité pour accroître ou baisser l'activité dans les (gisements) non conventionnels, précise-t-il.

Le cours du baril de pétrole coté à New York (WTI) a chuté d'environ 40% depuis la mi-juin, et évoluait lundi un peu en dessous des 65 dollars. La baisse des cours rend moins intéressante la production de pétrole issu du schiste, plus coûteuse que l'exploitation conventionnelle.

ConocoPhillips prévoit aussi une réduction importante de ses investissements l'an prochain dans ses grands projets déjà validés, à 4,8 milliards de dollars. La baisse s'annonce en revanche légère pour les activités d'exploration (1,8 milliard de dollars) et les dépenses générales de l'entreprise (1,9 milliard).

Ces moindres investissements ne devraient pas empêcher la production du groupe d'augmenter de 3%.

A la Bourse de New York, l'action ConocoPhillips reculait de 2,55% à 66,12 dollars vers 15H00 GMT.

soe/jld/pb

CONOCOPHILLIPS

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

FORD MOTOR

Bourse de New York







Commenter Le groupe pétrolier ConocoPhillips réduit son budget 2015 de 20%


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 février 2021 à 11:51

    Le pétrole recule au lendemain de nouveaux records en plus d…

    Londres: Les cours du pétrole restaient gagnants sur la semaine mais cédaient du terrain vendredi, après les plus hauts depuis janvier 2020...

    jeudi 25 février 2021 à 22:07

    Le pétrole fait une pause, en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Après une marche en avant alimentée par un optimisme sur la reprise économique mondiale et la perturbation de la...

    jeudi 25 février 2021 à 15:21

    Le pétrolier Shell voit la demande en GNL doubler d'ici 2040

    Londres: La demande mondiale de gaz naturel liquéfié (GNL) devrait quasi doubler pour atteindre 700 millions de tonnes d'ici 2040, tirée par...

    jeudi 25 février 2021 à 12:22

    Le pétrole recherché, nouveaux records en plus d'un an

    Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, malgré des stocks de brut qui augmentent aux Etats-Unis et la perspective d'un retour...

    mercredi 24 février 2021 à 21:56

    Le pétrole au plus haut depuis début janvier 2020

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint mercredi leur plus haut niveau depuis plus d'un an, poussés par un recul...

    mercredi 24 février 2021 à 18:21

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut, les cour…

    Washington: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté la semaine dernière par rapport à la semaine d'avant, à la surprise...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa trans…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    Le pétrole bringuebalé par les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole tournaient autour de l'équilibre mercredi, les investisseurs se montrant attentifs à l'état des stocks de brut aux...

    mardi 23 février 2021 à 22:26

    Le pétrole stable après de nouveaux records en plus d'un an …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont battu en retraite après de niveaux records atteints mardi en matinée, pour terminer proches...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 12 février 2021 Les cours des deux principales références européenne et américaine du brut, qui ont passé une grande partie de la journée dans le rouge, sont repartis à la hausse et même au-delà de leurs précédents plus hauts, revenant à des prix plus vus depuis respectivement les 24 et 10 janvier 2020.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite