Menu
A+ A A-

🔎 Un nouvel “Opep vert” contre la production de barils

Analyse du prix du pétroleAnalyse: Les producteurs pétroliers tentent - depuis l’apparition du secteur pétrolier - de se concerter pour limiter la production, et ainsi augmenter le prix du baril.

L’Opep représente seulement l’une des entités les plus récentes avec le but de réduire l’offre. Tout dernièrement, cependant, un nouveau groupe fait pression sur l’offre : certains l’appellent un “Opep vert”.
Le groupe correspond à l’alliance entre les grands producteurs pétroliers, comme Exxon, BP, ou Shell, et les politiciens et écologistes.

Ils partagent en fait tous le même objectif : réduire le nombre de barils sur le marché, et ainsi arriver à des prix plus élevés pour le pétrole et le gaz !

Les journaux rapportent aujourd’hui des tensions entre membres de “l’Opep vert”.

Tous souhaitent un baril plus coûteux. Mais les producteurs pétroliers en profitent via les revenus pétroliers.

En bref, les pétrolières veulent prendre la part de marché des autres, qui auront plus de mal à suivre les règles.

L’affrontement a lieu à présent autour de la relance de la production des pétrolières, en particulier chez BP.

En 2020, BP a publié une “stratégie pour parvenir à une ambition de zéro-émissions à la fin de la décennie”.

Il a alors annoncé une réduction de 40 % de la production de pétrole et de gaz avant 2030 !

Récemment, rapporte OilPrice, “la société anglaise BP a dit dans sa dernière présentation aux investisseurs qu’elle comptait produire plus de pétrole et de gaz dans l’immédiat …”.

Voyez, la participation à “l’Opep vert” a aussi des coûts pour les pétrolières.

🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.



▶️ Rapporte le New York Times :
La valorisation d’entreprises comme BP et Shell, qui ont fait le plus d’investissements favorables au climat, dans les énergies renouvelables, ont fortement sous-performé celles des rivaux américains, ExxonMobil et Chevron, qui ont davantage continué à produire du pétrole et du gaz.
Le changement de cap par BP, pour remettre en marche le pétrole et le gaz, attire les critiques.

▶️ Financial Times :
Certains fonds de pension britanniques, menés par Nest, doivent voter contre le renouvellement du directeur du comité de direction, Helge Lund. Ces groupes, qui ne détiennent pas eux-mêmes beaucoup d’actions de BOP, mais gèrent l’argent d’un grand nombre de particuliers, sont opposés à la décision de changer les objectifs climatiques.

Un autre groupe hollandais, Follow This, a créé une résolution qui sera soumise au vote des actionnaires, demandant à BP de poursuivre des objectifs ‘alignés avec Paris 2030.’

Des résolutions similaires de la part de Follow This ont réussi à obtenir 20 % du vote en 2021, et 14,5 % en 2022.
▶️ Note le Financial Times, les objectifs du climat impliquent des hausses des coûts de l’énergie :
Si les majors européens coupent la production de 40 % en 2030, mais que l’économie mondiale ne fait pas la transition vers les renouvelables assez rapidement, alors les énergies fossiles devront être achetées auprès d’autres sociétés de pétrole …

Les activistes devraient peut-être réclamer à la fois des baisses de production, ainsi que des efforts pour réduire la demande, en obligeant par exemple les sociétés consommatrices de pétrole d’utiliser des bio-carburants et de l’énergie propre.
La pression de “l’Opep vert” devrait porter fruit pour les compagnies de pétrole et de gaz.

En particulier, comme le montre le graphique ci-dessous du International Energy Forum, le monde a besoin de bien plus d’investissements en production d’énergies fossiles, pour répondre à la demande. Ils prévoient un besoin de 597 milliards $ en investissements en 2025 et de 640 milliards $ en 2030.



Or, la pression contre la production, dont les recours contre BP en ce moment, risquent d’éliminer les investissements requis. Ainsi la pression de “l’Opep vert” menace de produire un baril plus cher sur la durée.


🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter 🔎 Un nouvel “Opep vert” contre la production de barils



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    lundi 12 février 2024

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les...

    lundi 05 février 2024

    🔥 Blocage du gaz naturel liquide

    Analyse: La lutte contre les énergies fossiles - en particulier le pétrole et le gaz - reprend après un peu de pause en raison de la crise des énergies, et...

    vendredi 22 septembre 2023

    📈 Pétrole au-dessus de 90 $ : aubaine des producteurs

    Paris: Le pétrole remonte au-dessous des 90 $ le baril. Les producteurs de pétrole connaissent les 3 meilleures années de ce siècle, et peut-être de tout temps.

    jeudi 01 juin 2023

    Notre petit groupe d’analystes défie la pensée courante sur le pétrole

    Je m’appelle Henry Bonner. En dépit d’un repli des prix du pétrole cette année, mon équipe et moi continuons d’insister que le pétrole demeure un des meilleurs placements pour cette...

    mardi 23 mai 2023

    Gaz naturel : rebond de la demande en 2023

    Analyse: Le prix du gaz plonge. La demande demeure en retrait. Selon Bruegel, à date de mars 2023, la France consomme 13 % de gaz de moins que la moyenne...

    mercredi 10 mai 2023

    🔎 Le pétrole absorbe les hausses de taux

    Analyse: Le pétrole souffre des risques à l’économie de la planète… mais profite d’un manque d’offre - en partie à cause des mesures contre la production.Les banques d’affaires avertissent que...

    samedi 15 avril 2023

    🔎 Perte de 100 milliards $ d’investissements : pétrole, énergie chers sur la dur…

    Analyse: La réalité revient au galop...Les faillites reprennent à la hausse, comme vous le verrez ci-dessous dans l'article.Les prix de l’énergie fournissent une raison de plus aux fermetures d’entreprises...

    mardi 07 mars 2023

    🔎 Pétrole : un gain de 6000 % détruit par l'inflation

    Analyse: Certaines des sociétés de pétrole qui créent le plus d’argent pour les actionnaires réussissent, non avec la découverte d’un gisement en particulier, ni la hausse du prix du baril...

    vendredi 03 mars 2023

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite