Menu
A+ A A-

BP face à des actionnaires remontés contre son recul sur le climat

cours du petroleLondres: Le géant britannique des hydrocarbures BP fait face jeudi à une fronde d'actionnaires remontés contre sa décision de ralentir sa transition énergétique, et qui promettent de voter contre la réélection du président du conseil d'administration.
L'assemblée générale, qui se tient jeudi après-midi à Londres, a été perturbée dès le début par des militants de l'ONG Fossil Free London interrompant à plusieurs reprises les discours du président du groupe Helge Lund et du directeur général Bernard Looney, pour manifester leur opposition à la stratégie de neutralité carbone de l'entreprise.

"2050 est bien trop loin, il faut agir maintenant", a lancé une militante au dirigeant, jugeant que les objectifs climat du groupe n'étaient "pas suffisants".

"En tant qu'individus, vous êtes responsables du chaos que vous imposez", a lancé un autre. "Arrêtez de forer pour extraire des combustibles fossiles." La sécurité a fait sortir plusieurs militants, et l'assemblée générale poursuivait son cours jeudi après-midi.

Plusieurs militants s'étaient vu refuser l'entrée à l'assemblée générale, mais une poignée avait tout de même pu entrer, a précisé un porte-parole de l'ONG Fossil Free London à l'AFP.

Des fonds de pension parmi les plus importants au Royaume-Uni avaient de leur côté prévenu qu'ils allaient s'opposer à la reconduction du mandat de Helge Lund à l'issue de l'assemblée générale.

L'organisation d'activisme actionnarial Follow This a aussi déposé une résolution qui demande au groupe d'être plus ambitieux sur ses objectifs climatiques.

"Mais cette résolution n'est pas la réponse. Ce qu'elle demande à BP de faire n'est pas clair", a assuré M. Lund en ouverture de l'assemblée, jugeant au contraire que la stratégie mise en avant par le groupe est "un programme de transformation cohérent".

BP avait annoncé en février, en marge de résultats record, qu'il comptait doper ses bénéfices d'ici 2030 en investissant davantage à la fois dans les énergies renouvelables mais aussi dans les hydrocarbures, ralentissant le rythme de sa transition énergétique.


"Sérieuses inquiétudes"


Greenpeace, qui louait un an plus tôt "le plus ambitieux des géants pétroliers" pour sa transition, avait alors fustigé des engagements "sapés par la pression des investisseurs et des gouvernements".

Cinq fonds de pension ont annoncé qu'ils allaient voter contre la reconduction du président de BP, selon la presse britannique. Parmi eux Nest, qui soutiendra aussi la résolution de Follow This.

"Si BP continue sur cette trajectoire, nous avons de sérieuses inquiétudes sur le fait qu'ils atteindront leur objectif de neutralité carbone et sur le succès à long terme de l'entreprise", dénonce Nest.

Le fonds dit souhaiter voir des investissements "davantage dans les solutions à faible émission de carbone et les renouvelables, plutôt que dans de nouveaux sites pétroliers et gaziers".

Brunel, autre fonds de pension, votera aussi contre la reconduction du président de BP.

Follow This estime qu'un "objectif de neutralité carbone pour 2050 est insuffisant", et demande au groupe d'aligner ses objectifs de réduction d'émissions pour 2030 sur ceux de l'accord de Paris - qui vise à limiter le réchauffement climatique en dessous de deux degrés et si possible à 1,5°C par rapport à la période 1850-1900.

"Nous reconnaissons que certains actionnaires et autres parties prenantes peuvent avoir des points de vue différents sur les décisions que nous prenons", a reconnu le CA dans une réponse à cette résolution.

Mais le conseil d'administration "considère (sa stratégie climatique) globalement cohérente avec les objectifs de Paris", a-t-il ajouté, appelant les actionnaires à voter contre.

L'association écologiste Les amis de la Terre appelle pour sa part à taxer davantage BP et les autres géants énergétiques au regard de leurs profits exceptionnels tirés de la flambée des cours après la guerre en Ukraine, pour aider à réduire drastiquement les factures pour les ménages.

(c) AFP

Commenter BP face à des actionnaires remontés contre son recul sur le climat



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite