Menu
A+ A A-

🔥 Shell ferme la marche d'une saison de profits flamboyants pour les "majors"

cours du petroleLondres: Le géant pétrolier britannique Shell a annoncé jeudi un bénéfice en forte hausse au premier trimestre, fermant la marche d'une saison de résultats flamboyants pour les "majors" du secteur, malgré le repli des cours des hydrocarbures.
Ensemble, BP, Shell, ExxonMobil, Chevron et TotalEnergies affichent plus de 40 milliards de dollars (36 milliards d'euros) de bénéfices ce trimestre.

Pour Shell, le bénéfice net part du groupe ressort en progression de 22% sur un an à 8,7 milliards de dollars.

Ses résultats ont notamment bénéficié d'une baisse des dépenses opérationnelles et d'une meilleure performance en chimie. Son chiffre d'affaires trimestriel s'inscrit à 89 milliards de dollars (+7%).

Les résultats du premier trimestre de Shell bénéficient d'un avantage comparatif par rapport à la même période l'an dernier, au début de l'invasion russe de l'Ukraine, quand le géant énergétique avait passé une lourde charge de 3,9 milliards de dollars liée à son retrait progressif de Russie, bien moins importante toutefois que celle de son rival BP.

Le directeur général de Shell, Wael Sawan, s'est félicité dans un communiqué jeudi de résultats "solides" et indique que le groupe va démarrer un programme de rachat d'actions de 4 milliards de dollars pour les trois prochains mois.

Cette annonce poussait l'action qui prenait 2% à 2.373 pence à la Bourse de Londres vers 08H30 GMT.

Michael Hewson, analyste de CMC Markets, note que l'action s'est repliée depuis mars sur une "combinaison d'inquiétudes sur un ralentissement de la demande" mondiale, vu les risques de récession et crise bancaire qui persistent, "et à cause d'un repli prononcé des cours du pétrole et gaz" depuis un an.

Les cours avaient flambé dans la foulée de l'invasion russe de l'Ukraine, poussant les résultats du secteur à des records l'an dernier, avant de retomber, au point que le cartel de pays producteurs OPEP+ est récemment intervenu en diminuant sa production pour tenter de les soutenir.

"Malgré les pressions sur les prix du brut, Shell distribue de vastes quantités de cash" à ses actionnaires, "mais cela devrait raviver sans aucun doute les appels à plus de contributions aux coffres du Trésor", juge Derren Nathan, analyste de Hargreaves Lansdown.

D'autant que les factures énergétiques, qui ont largement contribué à une crise du coût de la vie au Royaume-Uni et ailleurs, n'ont pas diminué.


"Profits obscènes"


Des ONG pro-environnement ont prévu de manifester devant le siège de Shell, après avoir perturbé les AG de BP ou de Barclays, banque qu'ils accusent de trop financer les extractions d'hydrocarbures polluants et contribuant au réchauffement climatique.

"Le gouvernement britannique devrait cesser d'émettre de nouveaux permis d'extraction de pétrole et gaz et forcer Shell et le reste du secteur à commencer à utiliser leurs profits obscènes pour réparer les dégâts que leurs carburants fossiles causent à travers le monde", a déclaré Greenpeace dans un communiqué.

BP a toutefois remporté la majorité des votes lors de son assemblée générale jeudi, malgré une part notable d'actionnaires remontés contre sa décision de ralentir sa transition énergétique ou contre son plan de rémunérations.

Le groupe britannique avait annoncé en février, en marge de résultats annuels record, qu'il comptait doper ses bénéfices d'ici 2030 en investissant davantage à la fois dans les énergies renouvelables mais aussi dans les hydrocarbures, ralentissant le rythme de sa transition énergétique.

TotalEnergies, qui a engrangé au premier trimestre un bénéfice en hausse de 12% à 5,6 milliards de dollars, se prépare à son tour à un débat climatique agité avec une partie de ses actionnaires lors de son AG le 26 mai.

Outre-Atlantique, ExxonMobil a particulièrement tiré son épingle du jeu: son bénéfice net a plus que doublé sur un an à 11,4 milliards de dollars, un record pour un premier trimestre.

Le bénéfice net de Chevron s'est de son côté apprécié de 5% à 6,6 milliards de dollars.

Les dirigeants des grandes compagnies énergétiques ont aussi fait polémique ces derniers mois avec leurs rémunérations en forte augmentation : en pleine crise économique, celle de l'ex-patron de Shell Ben van Beurden avait grimpé l'an dernier à 9,7 millions de livres (11,4 M d'euros), soit une progression de 53% sur un an.

(c) AFP

Commenter 🔥 Shell ferme la marche d'une saison de profits flamboyants pour les "majors"



    Communauté prix du baril


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 mai 2024

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz...

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 02 mai 2024

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution...

    vendredi 26 avril 2024

    Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et…

    New York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par...

    vendredi 26 avril 2024

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du …

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes...

    vendredi 26 avril 2024

    Totalenergies dégage 5,7 milliards de bénéfice sur 3 mois

    Paris: Totalenergies a enregistré un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards de francs suisses) au 1er trimestre 2024, améliorant...

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 24 avril 2024

    Eni: bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé mercredi une chute de 49% de son bénéfice net, à 1,21 milliard d'euros...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite