Menu
A+ A A-

📈 Morgan Stanley prévoit un prix du Brent à 90 dollars le baril d'ici l'été

prix du petrole New YorkNew York: Morgan Stanley a relevé ses prévisions de prix du pétrole Brent de 10 dollars le baril, à 90 dollars, pour le troisième trimestre 2024, citant le resserrement de l'équilibre entre l'offre et la demande sur l'engagement de l'OPEP+ et les réductions de la production de pétrole de la Russie après les récentes attaques de drones sur ses raffineries.
Morgan Stanley a abaissé ses prévisions d'offre pour l'OPEP et la Russie de 0,2 à 0,3 million de barils par jour (bpj) pour le deuxième trimestre et le troisième trimestre, car elle prévoit un déficit modeste au deuxième trimestre, qui se transformera en un déficit plus important au troisième trimestre.

La banque a également revu à la hausse ses prévisions de prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour le premier trimestre, à 85 dollars le baril contre 82,5 dollars, pour le deuxième trimestre, à 87,5 dollars contre 82,5 dollars, et pour le quatrième trimestre, elle prévoit des prix de 85 dollars contre 80 dollars précédemment.

La référence pétrolière Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a oscillé juste en dessous de la barre des 86 dollars le baril lundi.

Les prix ont été soutenus par 🇺🇦 l'Ukraine qui a intensifié ses attaques contre l'infrastructure pétrolière russe depuis le début de l'année, frappant de nombreuses grandes raffineries de pétrole dans le but de paralyser l'armée russe.

"Ces attaques signifient probablement qu'une partie de la production de pétrole devra encore être réduite. En conséquence, et compte tenu de l'engagement de l'OPEP+, nous avons également réduit nos prévisions de production de pétrole en 🇷🇺 Russie pour le deuxième et le troisième trimestre d'environ 0,2 million de bpj."

Morgan Stanley est également d'avis qu'au lieu d'une prime de risque géopolitique, il y a en fait toujours une petite décote du prix du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour le risque que la cohésion de l'OPEP se détériore.

"Chaque mois où la discipline de l'OPEP reste en place, le prix plat du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. continuera probablement à rattraper les stocks et les écarts temporels".

Les membres de l'OPEP+, menés par 🇸🇦 l'Arabie saoudite et 🇷🇺 la Russie, ont accepté au début du mois d'étendre les réductions volontaires de la production de pétrole de 2,2 millions de bpj au deuxième trimestre.

📊 Morgan Stanley s'attend toujours à ce que la demande de pétrole augmente de 1,5 million de bpj cette année, soit une croissance légèrement supérieure à la tendance historique, tirée par le kérosène et la pétrochimie et, au niveau régional, par la Chine et l'Inde.



Commenter 📈 Morgan Stanley prévoit un prix du Brent à 90 dollars le baril d'ici l'été



    Communauté prix du baril


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite