Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse à peine, le gaz poursuit sa hausse

cours du petroleLondres: Le pétrole évoluait en petite baisse mardi en raison des craintes quant à la demande chinoise, toutefois atténuées par les réductions de production de l'Opep+, quand le gaz européen poursuivait sa hausse sur fond de craintes de grève en Australie.
Vers 10H40 GMT (12H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, perdait 0,41% à 84,11 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, fléchissait de 0,22% à 80,54 dollars.

Des signaux "mitigés" laissent les cours du brut relativement "neutres", commentent les analystes d'Energi Danmark.

"Les inquiétudes concernant l'économie chinoise et ses effets sur la demande mondiale continuent de peser sur le marché, mais la production réduite de la Russie et de l'Arabie saoudite parvient à compenser cela pour le moment", expliquent-ils.

🇨🇳 La Chine fait en effet face à une grave crise du secteur immobilier, et la reprise post-Covid tant espérée en Chine après la levée des restrictions sanitaires fin 2022 s'essouffle.

L'état de santé de la Chine, premier pays importateur de brut au monde, est scruté par les investisseurs, ayant des conséquences importantes sur la demande mondiale.

Mais "qu'il s'agisse de craintes de récession, de vents contraires économiques ou d'inquiétudes concernant la demande, la stratégie de gestion de l'offre du groupe OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés) a permis" de contrer les baisses de cours trop marquées, rappelle Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

La réduction de l'offre de l'alliance, en particulier venant de l'Arabie saoudite et de la Russie maintient en effet les tensions sur le marché et un certain niveau de prix.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, poursuivait sa hausse, grimpant de 3% à 42 euros le megawattheure (MWh).

"Les travailleurs du GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) dans une installation clé en Australie pourraient se mettre en grève à partir de début septembre si un accord salarial n'est pas conclu", rappelle Jim Reid, analyste chez Deutsche Bank.

Les installations gazières australiennes concernées par la potentielle grève fournissent à elles seules plus de 10% de l'approvisionnement mondial de GNL chaque mois.

"Même si l'Europe ne reçoit pas de GNL venant d'Australie, cela augmentera la concurrence pour les expéditions en provenance" d'autres pays exportateurs, explique M. Reid.

"L'Europe est cependant toujours dans une bien meilleure position que l'année dernière", affirme-t-il, les réserves de gaz de l'UE étant remplies à 90% contre "77% au même moment en 2022".


Commenter Le pétrole baisse à peine, le gaz poursuit sa hausse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite