Menu
RSS
A+ A A-

Nouvelle baisse du brut à New York malgré l'optimisme sur la Grèce

prix-du-petrole 
:

New York - Les prix du pétrole ont fini en légère baisse lundi à New York, toujours sous le coup de la décision des pays consommateurs d'avoir recours à leurs stocks stratégiques, malgré un certain optimisme des marchés quant au dossier grec.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a terminé à 90,61 dollars, en recul de 55 cents par rapport à vendredi.

Les cours, qui ont chuté d'environ 8% sur les deux dernières semaines, ont entamé la séance en nette baisse. Ils ont réduit leurs pertes en fin de séance.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique s'est même hissé dans le vert, gagnant 88 cents à 105,99 dollars, après avoir plongé de neuf dollars jeudi et vendredi.

L'annonce jeudi dernier par l'Agence internationale de l'Energie (AIE) qu'elle mettait en vente 60 millions de barils de brut tirés des stocks stratégiques de ses Etats-membres, "pèse sur le marché", a expliqué Rich Ilczyszyn, de la maison de courtage Lind Waldock.

Mais "les cours ont déjà bien baissé. Je ne pense pas qu'ils puissent tomber beaucoup plus, parce qu'on est en période de grands déplacements en voiture (accompagnés habituellement par une augmentation de la consommation d'essence, ndlr) et que des ouragans peuvent menacer" les installations pétrolières du golfe du Mexique, a tempéré l'analyste.

Les cours ont par ailleurs limité leurs pertes alors que la Bourse de New York s'orientait en nette hausse et le dollar en baisse, les investisseurs anticipant le déblocage rapide de nouveaux fonds à la Grèce.

Tout affaiblissement du billet vert a tendance à soutenir les cours des matières premières, rendues plus intéressantes pour les acheteurs munis d'autres devises.

Pour les analystes de Barclays Capital, "le marché continue d'être affecté par la décision" de l'AIE, qui signifie que "la disponibilité de brut devrait s'améliorer au moins en partie au troisième trimestre".

L'AIE, qui représente les pays consommateurs industrialisés, a dit vouloir compenser l'arrêt des exportations libyennes, susceptible de créer des situations de pénurie en Europe en période estivale, marquée par une forte demande.

Cette annonce "a constitué une grande surprise pour le marché. Cela augmente clairement l'offre", a relevé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Selon l'analyste par ailleurs, "l'AIE a indiqué pendant le week-end qu'elle pourrait délivrer encore plus de pétrole. Cela met la pression sur les cours".

"Bien sûr, le marché pétrolier attend aussi de voir si le Parlement grec va approuver le plan d'austérité", dont dépend le versement d'une nouvelle aide à Athènes, au bord du défaut sur sa dette, a-t-il ajouté.

Les parlementaires grecs ont commencé lundi à débattre d'un budget pluriannuel de rigueur. Ils doivent voter d'ici à jeudi, sur fond de forte fronde sociale.

Les cours ont également été tirés vers le bas par la publication d'un indicateur industriel décevant en Chine, deuxième consommateur d'or noir de la planète, a observé Andy Lipow.




Commenter Nouvelle baisse du brut à New York malgré l'optimisme sur la Grèce

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

jeudi 15 février 2018 à 18:57

La consommation de carburant baisse de 0,1% en janvier, le f…

Paris: La consommation de carburants routiers a baissé de 0,1% en France en janvier 2018 par rapport au même mois en 2017...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite