Menu
A+ A A-

La flambée du gaz stoppée par la douceur du temps, la Chine leste le pétrole

Cours du pétrole LondresLondres: Les prix de l'énergie ont dévissé mercredi, la propagation du Covid en Chine pesant sur la consommation du premier importateur mondial de pétrole, tandis que le temps clément affectait les cours du gaz, qui ont effacé leurs gains de l'an dernier.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars, perdait 4,60% à 78,32 dollars, quand son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février, baissait de 4,67% à 73,34 dollars.

La Chine fait face à sa pire flambée de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie ce qui se traduit par des "perspectives économiques incertaines à court terme" pour le pays, estime Craig Erlam, analyste d'Oanda.

D'autant que "malgré l'assouplissement de sa politique de zéro Covid, l'économie chinoise s'affaiblit", note Stephen Brennock, analyste à PVM Energy.

L'activité manufacturière en Chine a reculé en décembre pour le cinquième mois de suite, selon un indice indépendant publié mardi, les usines ayant été perturbées par des foyers de contamination.

L'analyste estime que "l'activité économique et la demande de pétrole du premier importateur mondial de brut continueront de s'affaiblir à mesure qu'il apprendra à vivre avec le virus".

Pékin a en effet mis fin début décembre à sa politique draconienne dite du "zéro Covid", qui imposait notamment des tests de dépistage généralisés, un suivi strict des déplacements mais également des confinements et quarantaines obligatoires dès la découverte de cas.

Ces mesures, qui ont largement isolé la Chine du reste de la planète, ont porté un rude coup à la deuxième économie mondiale. Mais la levée brusque des restrictions sanitaires a relancé les contaminations, ce qui perturbe également la vie économique du pays.


Douceur exceptionnelle

Le prix du gaz naturel en Europe a pour sa part chuté mercredi à son plus bas depuis fin novembre 2021, en raison des températures particulièrement douces pour la saison.

L'année 2022 avait pourtant été marquée par l'invasion russe de l'Ukraine qui avait propulsé les cours du gaz naturel européen à leur record historique.

Vers 17H00 GMT mercredi, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, dégringolait de près de 10%, s'échangeant à 65,00 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir dévissé jusqu'à 64,045 euros.

La consommation de gaz des particuliers est en effet fortement liée aux températures extérieures.

Le gaz naturel poursuit ainsi sur sa lancée de mi-décembre avec le redoux constaté en Europe et dans une partie des États-Unis. Rien qu'au mois de décembre, le prix du TTF néerlandais a chuté de près de 48%.

"Tant que les prévisions ne font pas état d'un climat hivernal, de nouvelles pertes semblent probables", notent les analystes d'Energi Danmark.

La chute de la demande "a amélioré encore plus la situation des stocks de gaz en Europe", qui se situent désormais "à un niveau tel que même les inquiétudes concernant l'hiver prochain ont commencé à s'apaiser", avancent les analystes de DNB Markets.

Ils estiment que les stocks de gaz européens se situent à 83,5 % de leur capacité, "soit 11,1 points de plus que le niveau saisonnier normal".

(c) Afp

Commenter La flambée du gaz stoppée par la douceur du temps, la Chine leste le pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite