Menu
A+ A A-

Pétrole: le marché pourrait se rééquilibrer plus vite si l'Opep réduisait effectivement sa production

prix du petrole ParisParis: Le marché pétrolier pourrait se rééquilibrer plus rapidement si l'Opep concrétisait sa décision de réduire sa production, a estimé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui anticipe actuellement un excès d'offre persistant jusqu'à la mi-2017 sur fond de demande mondiale plus faible.
Lors d'une réunion extraordinaire à Alger le 28 septembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait surpris en décidant de ramener sa production à un niveau de 32,5 à 33 millions de barils par jour (mbj).

Mais les modalités de mise en oeuvre de cette décision, inédite depuis 2008, doivent encore être discutées lors de la réunion du cartel pétrolier le 30 novembre à Vienne.

Malgré de timides signes que les stocks débordants commencent à se replier, notre prévision offre-demande montre que le marché - s'il est laissé à lui-même - pourrait rester excédentaire durant la première moitié de l'an prochain, a indiqué l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole.

Si l'OPEP respectait son nouvel objectif, le rééquilibrage du marché pourrait intervenir plus rapidement, a toutefois affirmé l'agence basée à Paris.

En septembre, le cartel de 14 pays a pompé au niveau record de 33,64 mbj, soit 160.000 barils par jour de plus par rapport à août mais surtout un bond de 910.000 bj sur un an.

La production de l'Irak a atteint un plus haut avec 4,46 mbj tandis que celle de l'Iran s'est élevée à 3,67 mbj, légèrement supérieure au niveau moyen de 2011, avant les sanctions internationales, a noté l'AIE.

En dehors de l'OPEP, la Russie a ouvert à fond les robinets en septembre et a permis d'augmenter de près de 0,5 mbj la production des pays n'appartenant pas au cartel par rapport à août, à 56,6 mbj.

Sur un an, l'offre est toutefois en retrait de 0,9 mbj en raison du ralentissement observé aux Etats-Unis et en Chine. Elle devrait décliner dans la même proportion sur l'ensemble de 2016, avant un rebond de 0,4 mbj en 2017.

En tout, la production mondiale a atteint 97,2 mbj en septembre, en hausse de 600.000 bj sur un mois et de 200.000 bj par rapport à la même période un an plus tôt.

Quant à la demande mondiale d'or noir, sa croissance devrait être un peu plus faible qu'anticipé précédemment en 2016: l'AIE a abaissé sa prévision de hausse pour cette année de 1,3 à 1,24 mbj, à 96,3 mbj.

La demande devrait à nouveau progresser de 1,2 mbj en 2017 pour s'établir à 97,5 mbj.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le marché pourrait se rééquilibrer plus vite si l'Opep réduisait effectivement sa production



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite