Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole toujours en baisse, sous la pression d'une offre surabondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient mardi en cours d'échanges européens, toujours pénalisés par une offre surabondante, les fondamentaux demeurant baissiers et ne permettant pas aux cours de pérenniser leur rebond de la veille qui suivait des plus bas en cinq ans.
Vers 11H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 71,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 78 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance baissait de 1,01 dollars, à 67,99 dollars.

"Les prix du pétrole ont connu un retournement de situation lundi", notaient les analystes de Commerzbank. En effet, le cours du baril de Brent est descendu à son plus bas niveau en cinq ans lundi, atteignant 67,53 dollars, mais a terminé 5 dollars plus haut (+7%) à 72,54 dollars.

Les prix du WTI ont connu une hausse toute aussi fulgurante lundi. Après avoir chuté à leur plus bas en cinq ans, à 63,72 dollars le baril, le "light sweet crude" a fini en hausse à 69 dollars.

Mais les analystes s'accordent à dire que même si la chute libre des prix semble stoppée pour le moment, les cours de l'or noir demeurent sous pression car l'offre demeure surabondante.

"Le cours du pétrole se corrige mais la dégringolade des prix du pétrole observée depuis le mois de Juin devrait se poursuivre dans les semaines à venir, l'offre de baril de pétrole n'étant pas prête de diminuer", expliquaient les analystes de Saxo Banque.


Et ce alors qu'une réduction de l'offre d'au moins un million de barils par jour (mb/j) serait nécessaire pour rééquilibrer le marché, d'après les analystes de Barclays.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a en effet décidé la semaine dernière de maintenir son objectif de production à 30 mb/j pour les six prochains mois. Le cartel se réunira de nouveau début juin 2015.

Mais les prix pourraient trouver du soutien du côté d'une éventuelle réduction de l'offre américaine. "Les premiers signes d'une baisse de la production de pétrole de schiste (américain) en réponse au prix bas de pétrole se fait sentir. Le nombre de nouveaux puits de pétrole approuvés aux États-Unis a baissé de 15% en Octobre", précisaient les experts de Commerzbank.

La production moyenne des États-Unis est passée de 5 mb/j en 2008 à près de 8,4 mb/j lors des huit premiers mois de cette année grâce à l'exploitation du pétrole de schiste.

"Le marché va se rééquilibrer lorsque les prix de l'or noir seront inférieurs au coût de production du pétrole de schiste américain", a indiqué Michael Wittner, de Société Générale. La banque française estime que le coût de production du pétrole de schiste se chiffre autour de 65 dollars le baril de WTI.







Commenter Le pétrole toujours en baisse, sous la pression d'une offre surabondante

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite