Menu
A+ A A-

AIE: "le brut au-dessus des 100 dollars met en danger la reprise"

prix-du-petroleParis : Le niveau actuel des prix du pétrole pourrait menacer la reprise économique mondiale, a averti jeudi à Paris le chef de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Nobuo Tanaka.

Si le baril de brut se maintient au-dessus de la barre des 100 dollars, cela pourrait avoir "un effet à la baisse très significatif sur la croissance économique mondiale, particulièrement pour les pays émergents", a déclaré M. Tanaka, devant la 5ème conférence de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (EITI)

Mais, a-t-il ajouté, les membres de l'AIE, qui représente les intérêts des pays industrialisés, sont prêts à puiser quelque 1,6 million de barils dans leurs réserves stratégiques "à n'importe quel moment".

Les prix du pétrole ont flambé ces derniers jours en raison des bouleversements au Moyen-Orient et de l'incertitude qui prévaut en Libye, pays exportateur de brut.

Le baril de Brent de la Mer du Nord échangé à Londres a frôlé les 120 dollars la semaine dernière, avant de se replier légèrement, et celui du "light sweet crude" vendu à New York a dépassé mercredi la barre des 100 dollars.

M. Tanaka s'est également prononcé en faveur d'une plus grande transparence sur les marchés financiers pour contribuer à la stabilisation des prix de l'énergie.

L'EITI, lancée en 2002, s'efforce sur la base du volontariat de faire accepter aux pays ou entreprises qui la rejoignent un ensemble de règles visant à assurer une meilleure transparence des revenus générés dans le secteur des mines ou de l'énergie.

fah

(AWP/03 mars 2011 12h50)

Commenter AIE: "le brut au-dessus des 100 dollars met en danger la reprise"


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 14 octobre 2019 à 21:49

    Le pétrole lesté par les doutes sur l'accord commercial sino…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse lundi, fragilisés par les doutes sur les négociations commerciales entre...

    lundi 14 octobre 2019 à 18:21

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019 à 17:19

    Le pétrole perd du terrain, doutes sur l'accord commercial s…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leurs pertes lundi en cours d'échanges européens, peu soutenus par les négociations commerciales entre la Chine...

    lundi 14 octobre 2019 à 16:45

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    lundi 14 octobre 2019 à 12:23

    Pétrole: entrée en Bourse d'Aramco 'très bientôt' (entrepris…

    Ryad: L'annonce de la très attendue introduction en Bourse du géant pétrolier saoudien Aramco aura lieu "très bientôt", a déclaré lundi le...

    lundi 14 octobre 2019 à 12:03

    Le pétrole en baisse, peu emballé par l'accord commercial pa…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, après une fin de semaine marquée par des négociations commerciales en...

    samedi 12 octobre 2019 à 04:46

    Le pétrole en forte hausse après une attaque contre un tanke…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi après l'attaque d'un tanker iranien au large des côtes saoudiennes...

    vendredi 11 octobre 2019 à 12:44

    BP: charge exceptionnelle au 3e trimestre à cause des cessio…

    Londres: Le géant pétrolier BP a annoncé vendredi que ses comptes du troisième trimestre allaient être grevés par une charge exceptionnelle après...

    vendredi 11 octobre 2019 à 11:29

    Le pétrole en nette hausse après deux explosions sur un tank…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi après des explosions à bord d'un tanker iranien au large des côtes saoudiennes et tandis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite