Menu
A+ A A-

Le brut mitigé en Asie, pas d'illusion sur le sommet européen

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi matin en Asie, avant la tenue d'un nouveau sommet européen consacré à la crise de la dette, mais dont les investisseurs doutent déjà qu'il servira à grand chose.

Lors des échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août, gagnait 13 cents US à 79,49 USD, restant ainsi sous le seuil des 80 dollars, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord échéance août cédait 14 cent US à 92,99 USD.

"Les marchés semblent un peu perdus pour le moment. Les investisseurs commencent à être fatigués non pas seulement à cause de l'aggravation de la crise dans la zone euro mais aussi à cause de la manière dont les politiques gèrent la crise", a déclaré Justin Harper, analyste chez IG Markets Singapore.

"Pour la première fois, les marchés ne grimpent pas avant la tenue d'un sommet européen crucial. Au contraire, ils baissent car ils espèrent de moins en moins une solution dans un proche avenir", a-t-il ajouté.

Le sommet, qui se déroule jeudi et vendredi à Bruxelles, "ne fournira probablement pas un anti-douleur à la migraine abrutissante qu'est devenue la zone euro", a estimé l'analyste.

Le sommet doit se pencher sur les difficultés les plus urgentes rencontrées dans la zone euro, notamment par l'Espagne et la Grèce. Les marchés espèrent des solutions qui permettraient à la région de retrouver le chemin de la prospérité et donneraient du même coup un souffle d'air frais à l'économie mondiale dans son ensemble, mais peu osent y croire.

Mardi soir, les ministres des Finances des quatre premières économies de la zone euro (Allemagne, France, Espagne et Italie) se sont retrouvés à Paris pour une rencontre destinée à préparer cette réunion, énième rendez-vous de l'Union monétaire avec son avenir depuis le début de la crise de la dette en Europe en décembre 2009.

Rien n'a filtré dans l'immédiat de cette rencontre, qui a pris fin dans la soirée, selon une source proche des discussions.

L'Allemagne, objet de toutes les sollicitations, continue de croire aux vertus de la rigueur et se montre peu disposée à céder aux demandes de solidarité de ses partenaires.

Ces inquiétudes sur la zone euro ont mis en veilleuse la grève observée par des salariés du secteur pétrolier en Norvège, numéro huit mondial des exportateurs de brut, un mouvement qui a soutenu les cours du Brent ces deux derniers jours.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août avait grignoté 15 cents à 79,36 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, s'était apprécié de 2,01 dollars à 93,02 dollars par rapport à la clôture lundi.

  rp



(AWP / 27.06.2012 06h30)


Commenter Le brut mitigé en Asie, pas d'illusion sur le sommet européen


    Le pétrole en Asie

    mercredi 20 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019

    Le pétrole étale en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser...

    jeudi 14 mars 2019

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient encore orientés à la hausse, jeudi en Asie, à la faveur du recul des réserves américaines...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    mardi 19 mars 2019 à 12:39

    Le pétrole monte, profitant des promesses de l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, continuant de profiter d'une réunion de suivi de l'accord qui unit...

    mardi 19 mars 2019 à 05:35

    Le pétrole étale en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser...

    lundi 18 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep continuerait...

    lundi 18 mars 2019 à 16:30

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep...

    lundi 18 mars 2019 à 15:48

    Frets maritimes: les frets secs émergent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière après avoir atteint des niveaux bas, tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite