Menu
A+ A A-

Le brut finit en baisse à New York, à son plus bas depuis le 21 octobre

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont fini en forte baisse mercredi à New York, à leur plus bas depuis le 21 octobre 2011, pliant sous le poids des inquiétudes pour le système bancaire espagnol et d'un dollar toujours plus cher.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet a cédé 2,94 dollar par rapport à la clôture de mardi, à 87,82 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 103,47 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, en baisse de 3,21 dollars par rapport à la clôture de mardi.

"Il y a un énorme manque de confiance envers la finance mondiale, l'Espagne force à un retour à la réalité violent", a déclaré Matt Smith, analyste de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

"On assiste à une accumulation avec la situation politique en Grèce et maintenant l'Espagne où (le marché) n'a plus confiance dans les finances gouvernementales", a-t-il résumé.

L'abaissement de B à BB- de la note souveraine de Madrid par la petite agence de notation américaine Egan Jones mardi a plombé de fait une tentative de rebond.

Alors que l'Espagne fait actuellement face à une récession qui devrait perdurer au deuxième trimestre, les préoccupations des investisseurs se concentrent sur le secteur bancaire du pays, affaibli par ses actifs immobiliers à risques.

Ces craintes étaient renforcées mercredi par des spéculations, démenties par l'Espagne, selon lesquelles le gouvernement a présenté à la Banque centrale européenne (BCE) son schéma de recapitalisation pour Bankia, troisième banque du pays par les actifs.

Des informations de presse avaient fait, avant ce démenti, état d'un rejet de ce plan par la BCE, de quoi alimenter encore un peu plus la nervosité du marché.

Dans ce contexte, l'euro a dégringolé sous 1,24 dollar, un niveau plus vu depuis juillet 2010, et "fait grimper en flèche" la monnaie américaine, a ajouté Rich Ilczyszyn, analyste chez iiTrader.com.

Un renchérissement du dollar, valeur refuge, pénalise les achats d'or noir pour les investisseurs munis de devises étrangères.

Par ailleurs, les médias officiels chinois ont indiqué mercredi qu'aucun nouveau plan de relance de grande envergure n'était prévu par Pékin pour soutenir la croissance du pays, deuxième consommateur de brut de la planète.

"Cette annonce a douché les espoirs de mesures de relance capable de contrer le ralentissement en Chine, qui, avec l'aggravation de la crise européenne, risque de peser sur la demande mondiale de brut", a relevé Fawad Razaqzada, analyste de GFT Markets.

Enfin, alors que l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, a dopé sa production d'or noir ces derniers mois, "la surabondance de l'offre de pétrole actuellement sur le marché tend également à accentuer la pression à la baisse sur les cours", ont indiqué les analystes de Commerzbank.

rp



(AWP / 31.05.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en baisse à New York, à son plus bas depuis le 21 octobre


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite