Menu
RSS
A+ A A-

Hésitation - le marché digère l'emploi US et guette la Grèce

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se cherchaient une direction vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché nerveux digérant des chiffres mitigés sur l'emploi américain et toujours inquiet de la situation de la zone euro avant un vote de confiance en Grèce.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 111,24 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 41 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance reculait de 25 cents à 93,82 dollars.

"La situation de la Grèce continue de dominer les marchés du pétrole, les investisseurs restant prudents avant un vote de confiance au Parlement à Athènes ce vendredi, et attendent surtout une stabilisation de l'environnement politique grec", soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

"Au terme d'une semaine très difficile, marquée par une forte volatilité, les incertitudes restent toujours aussi fortes sur les perspectives de la zone euro", ajoutait-elle.

Athènes, par la voix du ministre grec des Finances Evangélos Vénizélos, a officiellement renoncé vendredi au referendum à hauts risques sur le plan de sauvetage européen, dont l'annonce lundi par le Premier ministre grec Georges Papandréou avait semé émoi et confusion sur les marchés.

Mais le gouvernement grec est suspendu à un vote de confiance parlementaire, prévu vendredi, dont l'issue pourrait raviver les inquiétudes sur la situation politique et financière du pays, qui a besoin de recevoir une nouvelle tranche d'aide internationale pour éviter la faillite.

"L'Europe n'est certainement pas sorti d'affaire: comme on l'a vu, les responsables politiques grecs sont capables de mettre inopinément des grains de sable dans les rouages (du mécanisme de sauvetage) de la zone euro, et la Chine a indiqué clairement ses réticences" à investir dans ces conditions dans le Fonds de secours européen (FESF), commentait de son côté Philip Wiper, analyste du courtier PVM.

Le marché digérait par ailleurs les chiffres très mitigés du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, considéré comme un baromètre majeur pour évaluer la santé économique du pays, premier consommateur mondial de brut, dont la reprise reste cahoteuse.

Le taux de chômage a légèrement reculé pour atteindre son plus faible niveau en six mois, surprenant les observateurs, mais le net ralentissement des créations d'emplois pendant cette période - 50% de moins qu'en septembre- a déçu le marché.

Le Brent londonien réussissait cependant à résister mieux que le WTI new-yorkais: il avait été particulièrement soutenu la veille par la décision surprise de la Banque centrale européenne (BCE) d'abaisser son taux d'intérêt directeur pour mieux encourager une reprise économique vacillante.

"Ce virage inattendu de la BCE vers une politique monétaire plus à même d'aider la croissance économique, et la diminution du risque de faillite de la Grèce à court terme", suite à l'abandon du référendum "sont de nature à conforter la hausse des cours du pétrole", soulignaient les experts de Commerzbank.

ds



(AWP / 04.11.2011 18h29)



Commenter Hésitation - le marché digère l'emploi US et guette la Grèce

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite