Menu
RSS
A+ A A-

Stable à New York, digère le recul du chômage aux Etats-Unis

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert à l'équilibre vendredi à New York, le marché digérant le timide recul du chômage en octobre aux Etats-Unis et l'abandon définitif du projet de référendum grec sur le plan de sauvetage européen.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre se négociait à 94,07 dollars sur le New York Mercantile Exchange, au même niveau qu'à la clôture jeudi.

Le taux de chômage a reculé de 0,1 point en octobre, pour atteindre 9,0%, son plus faible niveau en six mois.

C'est mieux que ce qu'attendaient les analystes, mais le net ralentissement du solde net des embauches pendant cette période - 80'000 créations de postes, soit 50% de moins qu'en septembre - a déçu le marché.

Ces chiffres "sont vraiment ternes", a jugé Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

"Les fondamentaux ne sont toujours pas particulièrement bon, sans être négatifs non plus", a estimé Bart Melek, analyste chez TD Securities.

"Ces chiffres ne sont pas bons, juste neutres", a-t-il ajouté, faisant toutefois valoir que "le rapport confirme que l'économie des Etats-Unis se reprend petit à petit".

Sur le front européen, l'abandon par la Grèce du projet de référendum sur le plan européen de sortie de crise, annoncé lundi par surprise, était accueilli avec soulagement.

"On espère que la Grèce va vraiment accepter d'appliquer le plan de sauvetage (...) ce qui va dissiper beaucoup d'incertitude et d'instabilité en Europe", a observé M. Melek.

Le ministre grec des Finances Evangélos Vénizélos, a indiqué vendredi avoir officiellement annoncé aux chefs de file de la zone euro et à son homologue allemand la décision de la Grèce de "ne pas organiser le référendum".

Dans un communiqué, M. Venizélos a ainsi confirmé auprès du dirigeant de l'eurogroupe Jean-Claude Juncker, du Commissaire aux affaires économiques Olli Rehn et du ministre allemand des Finances Wolfgang Schauble, l'intention affichée la veille par le Premier ministre Georges Papandréou.

Il a aussi souligné que le gouvernement grec briguerait vendredi soir la confiance "pour obtenir le plus grand consensus possible" politique "avec la formation d'un gouvernement en ce sens".

L'annonce jeudi d'une baisse de 0,25 point, à 1,25%, du principal taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE) était en outre encore salué par le marché.

"La réduction du taux de la BCE a aidé à remettre de l'ordre dans un monde fou", a souligné Phil Flynn, de PFG Best Research.

cha



(AWP / 04.11.2011 14h51)



Commenter Stable à New York, digère le recul du chômage aux Etats-Unis

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite