Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise, prudence avant une semaine riche en données

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole, qui ont baissé légèrement lundi en première partie de séance, se sont stabilisés, les investisseurs se montrant prudents avant une semaine riche en rapports sur le marché et décisions de politique monétaire.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en février, a grappillé 0,25% à 76,03 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en janvier, a grignoté 0,12% à 71,32 dollars.

"Le marché s'est stabilisé même s'il n'est pas tout à fait convaincu que le pire soit passé", a résumé Phil Flynn, analyste de Price Future Group, après la chute des cours des deux dernières semaines.

"De plus, on attend beaucoup de nouvelles cette semaine avec la décision de politique monétaire de la Fed et avant cela, la publication de l'inflation CPI et des prix à la production" américains, a-t-il souligné.

"Nous allons en avoir pour notre argent, toutes ces données ont la capacité de faire bouger le pétrole, mais aussi le dollar et le marché boursier", a-t-il promis.

La banque centrale américaine (Fed) indiquera mercredi si, comme attendu, elle laisse ses taux inchangés, mais avant cela, l'indice CPI d'inflation sera guetté mardi. Les analystes misent sur des prix stagnant sur le mois.

Parallèlement, le marché est "encore préoccupé par la demande chinoise et par le fait de savoir si l'OPEP+ va mener à bien les nouvelles coupes de production", a signalé M. Flynn.


Malgré la prolongation de ces réductions de production jusqu'en mars 2024, et l'amputation de 900.000 barils supplémentaires par d'autres membres du groupe OPEP+ (l'OPEP et ses alliés), les investisseurs se montrent toujours sceptiques.

La semaine s'avère aussi chargée en données sur le marché, les investisseurs attendant la publication des rapports mensuels de l'OPEP et également de l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

"Il sera intéressant de voir si l'OPEP continue d'insister sur le fait que le marché du pétrole est en situation de sous-approvisionnement dans son rapport mensuel", notent les analystes de DNB.

"Il est assez paradoxal que l'OPEP accepte de réduire davantage son offre, alors que (le dernier) rapport du groupe sur le marché pétrolier montre une offre insuffisante de 2,7 millions de barils par jour pour le quatrième trimestre et de 1,7 million de barils par jour pour 2024", font-ils valoir.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se stabilise, prudence avant une semaine riche en données



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite