Menu
A+ A A-

Le pétrole quasi-stable, l'effet du coup de force de l'Opep+ s'essouffle déjà

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé quasi-stables mardi, incapables de capitaliser plus avant sur les coupes de production surprises de plusieurs membres de l'alliance Opep+, le marché s'inquiétant davantage de la demande que de l'offre.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a gagné un petit cent, pour clôturer à 84,94 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en mai, a lui grappillé 0,36%, à 80,71 dollars.

Plus tôt, les deux variétés de référence de l'or noir avaient cédé plus de 1%, avant de se redresser en fin de séance.

L'annonce, peu avant la clôture, du redémarrage, en France, de la raffinerie Esso-ExonMobil de Port-Jérôme-Gravenchon, à l'arrêt depuis le 25 mars, a aidé les cours à finir dans le vert, mais l'humeur restait morose.

"Les partisans d'une hausse étaient bien positionnés dimanche soir, mais je pense qu'ils ne sont plus aussi confiants aujourd'hui", a commenté Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.

L'annonce, dimanche, d'une réduction volontaire de production de 1,16 million de barils par jour, initiée par huit membres du cartel formé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+, avait fait décoller les cours lundi.

Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avaient ainsi terminé en hausse de plus de 6% chacun.


Mais pour Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting, ce choc infligé à l'offre est "éclipsé par un malaise général lié à une possible récession qui a saisi le marché".

Les économistes tablaient déjà, avant l'annonce, sur un ralentissement de l'économie, probablement accéléré par la crise bancaire.

Plusieurs indicateurs macroéconomiques américains publiés ces deux derniers jours les ont confortés dans cette idée, notamment l'indice d'activité ISM dans le secteur manufacturier en mars, ressorti lundi bien en-deçà de ce qui était attendu et témoignant d'une contraction de l'économie.

"Réduire la production" comme entendent le faire certains membres de l'alliance OPEP+, "parce que vous pensez que la contraction de la demande va la faire descendre en-dessous de l'offre, ce n'est pas forcément de nature à faire monter les cours", selon Stephen Schork.

L'analyste a relevé que les options de vente sur le pétrole (contrat qui permet de garantir un prix de vente) valaient plus cher, mardi, que les options d'achats, témoignant d'un manque de conviction des opérateurs sur un élan prolongé.

"Le rebond du brut est rentré dans un mur, car le pessimisme gagne le marché, qui voit l'économie américaine aller vers une récession", a expliqué, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

L'essoufflement des cours a été, en outre, accentué par la signature d'un accord permettant la reprise, dès mardi, des exportations de pétrole depuis le Kurdistan Irakien, un dossier qui bloquait le transport de millions de barils depuis dix jours.

(c) AFP

Commenter Le pétrole quasi-stable, l'effet du coup de force de l'Opep+ s'essouffle déjà



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite