Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit enfin sur des achats à bon compte

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enfin rebondi lundi, stimulés par des achats à bon compte d'opérateurs opportunistes, ainsi qu'à la faveur d'un temps plus froid en Europe et bientôt aux Etats-Unis.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en février, a gagné 2,48%, clôturant à 77,99 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en janvier, il s'est lui apprécié de 3,02%, à 73,17 dollars.

Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. restaient sur six séances négatives d'affilée, qui avaient raboté leurs prix de plus de 12% chacun.

"On était à la recherche d'un plancher, et en quatre ou cinq semaines, on est passé (pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de plus de 90 dollars (début novembre) à 70 dollars" vendredi, a expliqué Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.

"Maintenant, on cherche à rebondir", a-t-il ajouté, "et je m'attends à ce qu'on trouve du soutien et qu'on se maintienne autour de ces niveaux".

Autre élément capable de redonner de l'allant au marché: les conditions météorologiques dégradées dans l'hémisphère nord.

🇪🇺 En Europe, une masse d'air froid provenant de l'Arctique a fait descendre les températures de plusieurs degrés en deçà des moyennes de saison.

🇺🇸 Aux États-Unis, un front froid va balayer une bonne partie de l'Est du pays, avec le thermomètre bloqué au-dessous de zéro à Cleveland, Chicago ou Indianapolis.

🇨🇦 Au rebond technique et à l'augmentation de la consommation d'énergie liée au froid s'ajoutait la fermeture de l'oléoduc Keystone, qui achemine ordinairement environ 600.000 barils du Canada vers les États-Unis.

Dimanche, l'opérateur de l'oléoduc, TC Energy, a indiqué ne pas pouvoir, pour l'heure, donner de calendrier de remise en service de l'installation, victime d'une fuite dans le Kansas, et arrêté depuis mercredi.


🇷🇺 Le marché continue d'évaluer les effets, limités en l'état, de la mise en place du mécanisme de plafonnement des prix du pétrole russe livré à d'autres destinations que l'Europe.

🇹🇷 Selon le cabinet Eurasia Group, le blocage à l'entrée du détroit du Bosphore, qui avait paralysé, depuis une semaine, de nombreux tankers chargés de pétrole russe, "semble se résoudre".

Les autorités turques, qui n'entendaient laisser passer que les navires assurés même en cas de violation du plafonnement, "permettent l'entrée sans restriction" désormais, toujours selon Eurasia Group.

Sollicité par l'AFP, l'International Group of P&I Clubs, qui regroupe les assureurs couvrant environ 90% des besoins du marché du transport d'or noir, n'a pas répondu dans l'immédiat.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit enfin sur des achats à bon compte



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite