Menu
A+ A A-

Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situation en Arabie saoudite

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la normale imminent de sa production suite à des attaques contre des installations pétrolières et que s'éloignait le risque d'une crise militaire.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a fini en baisse de 95 cents, ou 1,5%, à 63,60 dollars.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre a reculé de 1,23 dollar, ou 2,1%, pour clôturer à 58,11 dollars.

"Les prix sont quasiment revenus au niveau qu'ils avaient la semaine dernière, avant les attaques", a remarqué Robert Yawger de Mizuho.

Ces attaques contre des infrastructures majeures, qui ont privé le royaume de la moitié de sa production, soit plus de 5% de la production mondiale, avaient fait bondir les prix lundi.

Mais les cours sont beaucoup redescendus mardi après des affirmations de Ryad selon lesquelles la production serait rétablie fin septembre.

Et ils ont continué à se replier mercredi "quand il est apparu que la possibilité d'une intervention militaire diminuait", a souligné M. Yawger.

En particulier, "le fait que Donald Trump annonce un durcissement des sanctions contre l'Iran fait penser aux investisseurs qu'une escalade militaire est pour l'instant écartée", a-t-il expliqué.

Le président américain a en effet annoncé mercredi un durcissement "substantiel" des sanctions contre l'Iran, Washington imputant à Téhéran l'origine des attaques.

Tout en assurant dès dimanche être "prêt à riposter" et disposer de nombreuses "options", Donald Trump s'est montré moins catégorique que ses propres ministres ces derniers jours sur la responsabilité de l'Iran dans les attaques de samedi.

Les cours du pétrole ont aussi été lestés par l'annonce d'une légère augmentation des stocks de pétrole brut aux États-Unis la semaine dernière après quatre semaines de baisse.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), ils ont augmenté de 1,1 million de barils pour s'établir à 417,1 millions, là où les analystes anticipaient une baisse.

"La cadence des raffineries a énormément baissé" puisqu'elles ont fonctionné à 91,2% de leurs capacités contre 95,1% la semaine précédente, a remarqué M. Yawger.

"C'est un peu tôt pour la saison des travaux de maintenance" après l'activité de l'été, habituellement élevée pour répondre à la demande en essence pour les grands déplacements en voiture, a-t-il souligné. "Ça va laisser beaucoup de barils de côté."

(c) AwP

Commenter Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situation en Arabie saoudite


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite