Menu
A+ A A-

Le pétrole chute dans un marché peu enclin au risque

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mercredi dans un climat généralisé d'aversion au risque de la part des investisseurs, lié à des inquiétudes pour l'avenir de la croissance américaine et mondiale.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 69,45 dollars à Londres, en baisse de 66 cents par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l\'énergie. pour la même échéance a cédé 33 cents à 58,81 dollars.

Entre la baisse de Wall Street, du marché du pétrole et la hausse du dollar, les places financières américaines ont été fortement touchées mercredi par un climat généralisé d'aversion pour le risque, faisant mécaniquement baisser les taux d'intérêt sur le marché obligataire sur fond de guerre commerciale.

"Les relations entre les États-Unis et la Chine se tendent de plus en plus", a observé Robbie Fraser de Schneider Electric, près d'un an après le début du bras de fer entre les deux premières économies mondiales.

Le géant des télécoms Huawei a annoncé mercredi avoir saisi la justice américaine contre l'administration Trump, tandis que Pékin menace de réduire ses exportations de terres rares, des métaux vitaux pour l'industrie américaine et dont la Chine détient 90% de la production mondiale.

Les péripéties autour de la guerre commerciale "pèsent sur les perspectives de croissance mondiale" et donc sur les perspective de demande en énergie, a commenté Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Pour se faire une idée de l'offre et de la demande aux États-Unis, premier consommateur et producteur d'or noir, les investisseurs se pencheront jeudi sur les données hebdomadaires de l\'Agence américaine d'information sur l\'Energie (EIA) des stocks aux États-Unis, publiés un jour plus tard que d'habitude en raison d'un jour férié lundi.

Pour la semaine achevée le 24 mai, les analystes estiment que les stocks de brut ont reculé de 1,36 million de barils, ceux d'essence de 800.000 barils tandis que ceux d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) auraient augmenté de 772.000 barils, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

Dans ce contexte, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient passaient à l'arrière-plan, même si les investisseurs gardaient un oeil sur les échanges entre les États-Unis, l'Arabie saoudite et l'Iran.

Le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton, en visite mercredi à Abou Dhabi, a accusé l'Iran d'être derrière les actes de sabotage du 12 mai contre quatre navires à l'entrée du Golfe qui ont contribué à l'accroissement des tensions dans la région.

(c) AwP

Commenter Le pétrole chute dans un marché peu enclin au risque



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite