Menu
A+ A A-

Les Etats-Unis renoncent à autoriser les forages pétroliers sur leur côte Atlantique

prix du petrole WashingtonWashington: L'administration américaine a renoncé à autoriser des forages pétroliers et gaziers au large de la côte Atlantique des Etats-Unis, a annoncé mardi Sally Jewell, ministre des Affaires intérieures et des Ressources naturelles, à la satisfaction de protecteurs de l'environnement.
Le nouveau plan quinquennal (2017-2022) exclut tout permis de forage dans les zones au large de la côte sud et moyenne de l'Atlantique, a précisé le ministère, évoquant une forte opposition locale ainsi que des conflits avec des utilisations commerciales et militaires de ces zones.

Pour la ministre, citée dans un communiqué, ce programme équilibré (...) protège des ressources sensibles et soutient le développement responsable et sûr des richesses énergétiques intérieures tout en permettant de créer des emplois et de réduire notre dépendance au pétrole étranger.

Elle avait précédemment relevé sur Twitter que ce nouveau plan quinquennal d'octroi de permis de forage offshore protège l'Atlantique pour les générations futures.

Le projet initial de l'administration, dévoilé en janvier 2015, proposait de permettre des forages à environ 80 km des côtes de Virginie, de la Caroline du Nord et du Sud et de la Géorgie.

Le nouveau plan se concentre sur des régions ayant le plus grand potentiel en ressources énergétiques, a précisé Sally Jewell.

A savoir, treize permis dont dix dans le Golfe du Mexique et trois au large de l'Alaska.

Le ministère a prévu de finaliser ce programme, qui prend en compte plus d'un million d'avis des parties prenantes, après une nouvelle consultation publique de 90 jours.

Des groupes de protection de l'environnement ont salué ce changement proposé par la Maison Blanche.

Le président (Barack) Obama fait un énorme pas pour protéger nos océans, les économies côtières et lutter contre le changement climatique, a salué mardi Jacqueline Savitz, une responsable de l'ONG Oceana.

L'industrie des énergies fossiles avait déjà anticipé lundi ce revirement de l'administration, en réitérant son soutien pour davantage de forages offshore.

Permettre de développer davantage de forages de pétrole et de gaz naturel au large des côtes est l'un des meilleurs moyens pour que les décideurs politiques puissent faire croître l'économie, renforcer notre sécurité énergétique et lever plus de revenus pour financer l'éducation, les infrastructures et la protection de l'environnement, avait fait valoir Erick Milito, de l'American Petroleum Institute.

En 2015, les permis d'exploitation pétrolière et gazière offshore ont généré environ 16% de la production de pétrole et 5% de la production de gaz naturel des Etats-Unis, selon le ministère.

(c) AFP

Commenter Les Etats-Unis renoncent à autoriser les forages pétroliers sur leur côte Atlantique


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 20 juillet 2019 à 16:55

    L'Iran sourd aux appels à libérer un pétrolier battant pavil…

    Londres: L'Iran restait samedi sourd aux multiples appels à libérer un pétrolier battant pavillon britannique arraisonné dans le détroit d'Ormuz, le Royaume-Uni...

    samedi 20 juillet 2019 à 12:03

    Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer av…

    Genève: Le pétrolier britannique Stena Impero a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche avant d'être confisqué par les...

    samedi 20 juillet 2019 à 11:52

    Le pétrole en hausse après l'arraisonnement d'un pétrolier b…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, après plusieurs jours de baisse, poussés en fin de séance par...

    vendredi 19 juillet 2019 à 11:40

    Le pétrole en hausse après que Washington a annoncé la destr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, aidés par l'accroissement des tensions entre les États-Unis et l'Iran dans...

    jeudi 18 juillet 2019 à 21:27

    Le pétrole baisse face au surplus d'offre et aux tensions co…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé pour la sixième séance de suite jeudi, réagissant à la crainte d'une offre...

    jeudi 18 juillet 2019 à 12:09

    Le pétrole morose au lendemain des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole remontaient sans entrain jeudi en cours d'échanges européens, après avoir souffert la veille, notamment du fait d'un...

    mercredi 17 juillet 2019 à 21:37

    Le pétrole recule avec la baisse de la demande américaine d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé pour la troisième journée de suite mercredi, lestés par l'annonce d'une hausse surprise...

    mercredi 17 juillet 2019 à 17:14

    USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième s…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, baissant pour la cinquième semaine...

    mercredi 17 juillet 2019 à 10:36

    Le pétrole remonte un peu après sa chute de mardi et avant l…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi au début des échanges européens après leur chute de mardi sur fond de signaux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite