Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie avant les stocks américains

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole se repliait fortement mercredi à l'ouverture à New York, après avoir bondi pendant trois séances, dans un marché qui patientait avant les chiffres hebdomadaires sur les réserves américaines de brut, attendues à un niveau record.
Vers 14H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars cédait 2,25 dollars à 50,80 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), se maintenant au-dessus de la barre des 50 dollars.

Lors des trois dernières séances, les prix du pétrole ont gagné plus de 8,50 dollars, soit près de 20%, bénéficiant d'une chute des plate-formes en activité aux Etats-Unis et d'annonces de réductions d'investissements chez de grands groupes comme le britannique BP, le français Total et l'américain Chevron.

Toutefois, les cours risquent considérablement de s'orienter dans le rouge aujourd'hui, après le très fort rebond des derniers jours, qui était technique et lié au fait que des investisseurs se sont débarrassés de positions jugées trop orientées à la baisse, a prévenu Bart Melek, de Commodity Strategy TD Securities.

Le marché va surveiller les chiffres sur les réserves et la production aux Etats-Unis, publiés (à 15H30 GMT) par l'Agence d'information sur l'énergie (EIA), qui dépend du département de l'Energie (DoE), a-t-il précisé.

L'American Petroleum Institute (API), fédération du secteur en a donné un avant-goût en annonçant une forte hausse des réserves dans son propre rapport, publié mardi, a rapporté Bart Melek. Nous allons probablement nous rendre compte que la production continue à augmenter aux Etats-Unis.

Selon les analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les stocks de brut ont augmenté la semaine dernière de 3,9 millions de barils, ce qui leur ferait atteindre un niveau sans précédent depuis les années 1930.

Les analystes s'attendent en revanche à ce que les réserves d'essence et les stocks de produit distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) aient respectivement diminué de 450.000 barils et 1,2 million de barils.

Par ailleurs, le dollar se renforce et fait souffler des vents contraires sur les cours, les échanges de pétrole étant libellés en monnaie américaine et donc moins intéressants, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Dans le reste de l'actualité du pétrole, un groupe armé a attaqué un champ en Libye, dans lequel Total détient des parts, mais cette information ne perturbe pas les marchés, a noté Matt Smith.







Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 16:22

Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

mardi 13 novembre 2018 à 14:12

Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

mardi 13 novembre 2018 à 12:23

L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

mardi 13 novembre 2018 à 12:20

Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

mardi 13 novembre 2018 à 12:02

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

mardi 13 novembre 2018 à 09:24

Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

mardi 13 novembre 2018 à 07:27

Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

mardi 13 novembre 2018 à 04:11

Le pétrole chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite