Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse, plombé par des prises de bénéfices

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi à New York, dans un marché engrangeant quelques bénéfices après s'être nettement appréciés cette semaine, à la faveur du froid aux États-Unis et de tensions géopolitiques dans le monde.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril, dont c'était le premier jour en tant que contrat de référence, a cédé 55 cents, à 102,20 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a fini à 109,85 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 45 cents par rapport à la clôture de jeudi.


La légère perte de terrain du marché de l'or noir américain résulte en partie d'un petit mouvement de prises de bénéfices dans un marché qui est monté peut-être un peu trop haut cette semaine, a noté Bob Yawger, de Mizuho Securities USA.

Malgré leur léger recul, les prix du WTI restaient à la clôture supérieurs de plus de 2% à ceux de la semaine dernière. Ils ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis le 8 octobre, à 103,31 dollars.

La baisse des cours était limitée par des craintes pour l'offre en produits distillés, notamment en fioul de chauffage, alors que des prévisions météorologiques faisaient état d'une nouvelle vague de froid et de neige au cours des dix prochains jours aux États-Unis avec des températures nettement en-deçà des normales saisonnières début mars, a relevé M. Yawger.

Les États-Unis connaissent depuis le début de l'année un hiver particulièrement rigoureux, marqué par une série de tempêtes de neige et de vagues de froid polaires dans le nord-est et le centre du pays, ce qui a nettement augmenté la demande en produits distillés.

Selon le département américain de l'Énergie (DoE), les stocks de ces produits ont reculé la semaine dernière de 10,9 millions de barils par rapport à l'an dernier à la même période, soit une chute de 8,8% sur un an.

Les opérateurs s'attendaient toutefois à une baisse plus marquée, attribuant la différence à une légère progression des importations.

Cela a pu peser sur les prix aujourd'hui, a estimé Tim Evans, expert en énergie pour Citi Futures.

Les cours restaient par ailleurs soutenus par des tensions au sein d'importantes zones de production pétrolière en Afrique.

Au Soudan du Sud, la production de brut accusait un net recul alors que les forces armées préparaient une contre-offensive pour chasser les rebelles de la ville sud-soudanaise de Malakal, capitale de l'État pétrolier du Haut-Nil (nord-est).

En Libye le secteur pétrolier restait perturbé depuis des mois par des protestataires réclamant l'autonomie de leur région et le partage des revenus pétroliers entre Tripoli et l'Est du pays.






Commenter Le pétrole finit en baisse, plombé par des prises de bénéfices


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Trump ignore les critiques et salue l'aide de l'Arabie saoud…

    Washington: Donald Trump a balayé mercredi les critiques l'accusant de blanchir le pouvoir saoudien suspecté d'avoir orchestré le meurtre du journaliste Jamal...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite