Menu
A+ A A-

Le brut monte, grâce aux propos rassurants de Janet Yellen

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole montaient jeudi en fin d'échanges européens, soutenus par les propos de la future présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) et malgré une nouvelle hausse des stocks de brut aux États-Unis.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 108,65 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,53 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 10 cents, à 93,98 dollars.

Les cours du brut étaient soutenus "par les propos de la prochaine présidente de la Fed (Réserve fédérale américaine) Janet Yellen, qui a dit qu'une forte reprise de l'économie américaine est un pré-requis à toute réduction du programme de rachats d'actifs", expliquaient les analystes de Commerzbank.

Auditionnée devant la Commission bancaire du Sénat américain, Mme Yellen a estimé qu'il "serait coûteux de retirer l'assouplissement monétaire trop tôt".

La Fed injecte actuellement 85 milliards de dollars par mois dans le système financier américain via des rachats d'actifs, dans le but de soutenir la reprise économique de la première économie mondiale.

Ces injections ont tendance à affaiblir le dollar et à alimenter l'appétit pour les actifs à risque, deux éléments qui jouent en faveur du pétrole.

Le Brent était également soutenu "par les interruptions de production en Libye", ajoutait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Des protestataires armés bloquent depuis fin juillet les principaux terminaux pétroliers dans l'est libyen, provoquant une chute de la production de pétrole à 250'000 barils par jour, contre près de 1,5 million de barils par jour avant le début de ce mouvement.

"Le manque de réaction du WTI (aux propos de Mme Yellen) suggère que les investisseurs restent profondément préoccupés par la hausse de l'offre de pétrole en Amérique du Nord", estimait Mr Razaqzada.

En effet, le département américain à l'Énergie (DoE) a annoncé jeudi que les stocks de brut aux États-Unis avaient augmenté de 2,6 millions de barils la semaine terminée le 8 novembre, alors que les analystes pariaient sur une hausse de 1 million de barils.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont, elles, reculé de 500'000 barils, soit deux fois moins que le recul d'1 million anticipé par les analystes.

Et les stocks d'essence ont de leur côté enregistré une baisse de 800'000 barils, presque en ligne avec les attentes des experts (700'000 barils).

"Les stocks sont maintenant en hausse de 7,8% depuis le début de l'année et de 6,8% sur les trois derniers mois", notait Emily Ashford, analyste de RFC Ambrian.

Les États-Unis ont par ailleurs produit quelque 7,981 millions de barils par jour la semaine dernière, un niveau record depuis janvier 1989, lorsque 8,021 millions de barils par jour avaient été extraits.

Le DoE a d'ailleurs fait savoir mercredi que les États-Unis avaient produit en octobre plus d'or noir qu'ils n'en ont importé, pour la première fois depuis 1995.

afp/rp



(AWP / 14.11.2013 18h32)


Commenter Le brut monte, grâce aux propos rassurants de Janet Yellen


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite