Menu
A+ A A-

En hausse, le marché guette l'emploi américain et scrute la zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours marqué par les incertitudes en zone euro et attentiste avant le rapport mensuel sur l'emploi américain, en dépit du soutien apporté par les tensions croissantes autour de l'Iran.

Vers 11H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 109,46 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 47 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 39 cents, à 100,59 dollars.

"L'unique facteur de soutien au marché, ce sont les tensions géopolitique croissantes autour de la question nucléaire iranienne et des violences en Syrie", soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

L'Union européenne et le Sénat américain ont durci jeudi les sanctions, notamment financières, contre l'Iran, deuxième pays producteur au sein de l'Opep, soupçonné par les Occidentaux de chercher à développer l'arme atomique.

"Mais les cours du baril sont toujours freinés par les préoccupations sur la zone euro", que l'annonce d'une rencontre franco-allemande avant le sommet européen crucial du 9 décembre peinaient à dissiper, relevait M. Kryuchenkov.

"La grande crainte est que la crise des dettes souveraines européennes puisse continuer à affecter la croissance mondiale l'année prochaine", ce qui affecterait sévèrement la consommation énergétique "sauf si les marchés restent suffisamment approvisionnés en liquidités", poursuivait-il.

"Pour l'instant, les incertitudes restent trop fortes pour que s'apaise la forte volatilité des cours" du baril, relevait-il.

Les investisseurs tournaient par ailleurs leur attention vers les Etats-Unis, où doit être publié vendredi le très attendu rapport mensuel sur l'emploi et le chômage, considéré comme un baromètre de la santé économique du pays (premier consommateur de brut de la planète).

"Une hausse inattendue, pour la seconde semaine, des inscriptions hebdomadaires au chômage a été annoncée jeudi", jetant un coup de froid sur le marché "qui avait déjà accusé le coup mercredi après une forte hausse des stocks américains de brut et de produits distillés", de nature à raviver les doutes sur la robustesse de la demande, notait le cabinet viennois JBC Energy.

Par ailleurs, le marché devrait continuer de pâtir d'un gonflement de l'offre à court terme, estimaient les analystes de Commerzbank. La Compagnie nationale libyenne a ainsi indiqué cette semaine la production de brut en Libye avait déjà atteint 840'000 barils par jour, un redémarrage bien plus rapide que prévu.

cha



(AWP / 02.12.2011 13h01)


Commenter En hausse, le marché guette l'emploi américain et scrute la zone euro


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite