Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la réunion de l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi, mardi, sur un marché nerveux et volatil, objet de mille rumeurs avant la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses alliés de l'accord Opep+, jeudi.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a grimpé de 2,12%, pour clôturer à 81,68 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de même échéance, a lui engrangé 2,07%, à 76,41 dollars.

OPEP+
"Le marché oscille entre pessimisme et optimisme avant la réunion" de l'OPEP+, a commenté Matt Smith, analyste de Kpler. "Le brut monte aujourd'hui, mais il pourrait tout à fait chuter demain."

"On s'attend à une prolongation des coupes de production (déjà annoncées) de l'Arabie saoudite et de la Russie, tandis que d'autres producteurs pourraient montrer une volonté de réduire les volumes pour aider les cours à remonter", a expliqué Susannah Streeter, analyste d'Hargreaves Lansdown.

Mais, selon l'agence Bloomberg, qui a cité des délégués du groupe de producteurs de brut, aucun accord n'était encore conclu mardi entre, d'un côté, les leaders du cartel, et, de l'autre, l'Angola et le Nigeria, qui veulent revenir sur des quotas fixés pour 2024, inférieurs aux niveaux actuels.

🇳🇬 Le Nigeria s'inquiète notamment de l'ouverture imminente, sur son sol, d'une raffinerie géante, dont la capacité devrait atteindre 650.000 barils par jour une fois pleinement opérationnelle et qu'il va falloir alimenter en brut.

🇦🇪 Par ailleurs, selon Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank, les Emirats arabes unis, en particulier, s'opposent aux nouvelles baisses réclamées par les Saoudiens, car ils avaient obtenu, en juin, un relèvement de leur quota en 2024.



Voir aussi: Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

Kpler table déjà sur une reconduite jusque fin 2024 de la baisse de production saoudienne d'un million de barils par jour, débutée en juillet. "Il faudra au moins ça pour empêcher les prix de tomber encore davantage", a estimé Matt Smith.

"Mais nous ne les voyons pas convaincre les autres producteurs de consentir à des contractions supplémentaires", a-t-il ajouté.

Et même en cas de reconduction des initiatives saoudiennes, "l'offre devrait être supérieure à la demande au premier semestre" 2024, selon cet analyste.

Pour parvenir à un marché équilibré, d'après les estimations de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), "il faudrait une réduction additionnelle de 500.000 barils par jour", a souligné Carsten Fritsch.

💲 Outre les espoirs d'un compromis au sein de l'OPEP+, les cours ont aussi profité mardi d'un repli du dollar, ainsi que de perturbations en mer Noire après une violente tempête.

🇷🇺 Les chargements de pétrole kazakh au terminal russe de Novorossiïsk ont dû être interrompus en raison de conditions météorologiques très défavorables.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la réunion de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite