Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la réunion de l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi, mardi, sur un marché nerveux et volatil, objet de mille rumeurs avant la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses alliés de l'accord Opep+, jeudi.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a grimpé de 2,12%, pour clôturer à 81,68 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de même échéance, a lui engrangé 2,07%, à 76,41 dollars.

OPEP+
"Le marché oscille entre pessimisme et optimisme avant la réunion" de l'OPEP+, a commenté Matt Smith, analyste de Kpler. "Le brut monte aujourd'hui, mais il pourrait tout à fait chuter demain."

"On s'attend à une prolongation des coupes de production (déjà annoncées) de l'Arabie saoudite et de la Russie, tandis que d'autres producteurs pourraient montrer une volonté de réduire les volumes pour aider les cours à remonter", a expliqué Susannah Streeter, analyste d'Hargreaves Lansdown.

Mais, selon l'agence Bloomberg, qui a cité des délégués du groupe de producteurs de brut, aucun accord n'était encore conclu mardi entre, d'un côté, les leaders du cartel, et, de l'autre, l'Angola et le Nigeria, qui veulent revenir sur des quotas fixés pour 2024, inférieurs aux niveaux actuels.

🇳🇬 Le Nigeria s'inquiète notamment de l'ouverture imminente, sur son sol, d'une raffinerie géante, dont la capacité devrait atteindre 650.000 barils par jour une fois pleinement opérationnelle et qu'il va falloir alimenter en brut.

🇦🇪 Par ailleurs, selon Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank, les Emirats arabes unis, en particulier, s'opposent aux nouvelles baisses réclamées par les Saoudiens, car ils avaient obtenu, en juin, un relèvement de leur quota en 2024.



Voir aussi: Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

Kpler table déjà sur une reconduite jusque fin 2024 de la baisse de production saoudienne d'un million de barils par jour, débutée en juillet. "Il faudra au moins ça pour empêcher les prix de tomber encore davantage", a estimé Matt Smith.

"Mais nous ne les voyons pas convaincre les autres producteurs de consentir à des contractions supplémentaires", a-t-il ajouté.

Et même en cas de reconduction des initiatives saoudiennes, "l'offre devrait être supérieure à la demande au premier semestre" 2024, selon cet analyste.

Pour parvenir à un marché équilibré, d'après les estimations de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), "il faudrait une réduction additionnelle de 500.000 barils par jour", a souligné Carsten Fritsch.

💲 Outre les espoirs d'un compromis au sein de l'OPEP+, les cours ont aussi profité mardi d'un repli du dollar, ainsi que de perturbations en mer Noire après une violente tempête.

🇷🇺 Les chargements de pétrole kazakh au terminal russe de Novorossiïsk ont dû être interrompus en raison de conditions météorologiques très défavorables.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la réunion de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite