Menu
A+ A A-

🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

prix du petrole ParisParis: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.


L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus sous le nom d'OPEP+ et se réuniront à Vienne, en Autriche, le 26 novembre pour discuter de leur politique de production commune.

Qu'est-ce que l'OPEP et l'OPEP+ ?


L'OPEP a été fondée en 1960 à Bagdad par l'Irak, l'Iran, le Koweït, l'Arabie saoudite et le Venezuela dans le but de coordonner les politiques pétrolières et de garantir des prix équitables et stables. Aujourd'hui, l'OPEP regroupe 13 pays, principalement du Moyen-Orient et d'Afrique. Ils produisent environ 30 % du pétrole mondial.

OPEP+
L'influence de l'OPEP a été remise en question au fil des ans, ce qui a souvent entraîné des divisions internes, et la poussée mondiale vers des sources d'énergie plus propres et l'abandon des combustibles fossiles pourraient en fin de compte diminuer sa domination.

Fin 2016, l'OPEP a formé la coalition dite OPEP+ avec 10 des principaux pays exportateurs de pétrole non membres de l'OPEP, dont la Russie.

L'OPEP+ représente environ 40 % de la production mondiale de pétrole et son principal objectif est de réguler l'offre de pétrole sur le marché mondial. Les chefs de file sont l'Arabie saoudite et la Russie, qui produisent respectivement environ 9 et 9,5 millions de barils par jour (bpj) de pétrole.



Comment l'OPEP influence-t-elle les prix mondiaux du pétrole ?


Les exportations des États membres de l'OPEP représentent environ 60 % du commerce mondial du pétrole.
En 2021, l'OPEP a estimé que ses pays membres représentaient plus de 80 % des réserves prouvées de pétrole dans le monde.

En raison de cette importante part de marché, les décisions prises par l'OPEP peuvent avoir une incidence sur les prix mondiaux du pétrole. Ses membres se réunissent régulièrement pour décider de la quantité de pétrole à vendre sur les marchés mondiaux.

Par conséquent, lorsqu'ils réduisent l'offre lorsque la demande diminue, les prix du pétrole ont tendance à augmenter. Les prix ont tendance à baisser lorsque le groupe décide de fournir davantage de pétrole au marché.

Lors de la dernière réunion de l'OPEP+ en juin, l'Arabie saoudite s'est engagée à réduire fortement sa production de 1 million de bpj en juillet, en plus d'un accord plus large de l'OPEP+ visant à limiter l'offre jusqu'en 2024, alors que le groupe cherchait à stimuler les prix du pétrole en baisse.

Depuis, l'Arabie saoudite a prolongé la réduction volontaire supplémentaire jusqu'à la fin de cette année.

Le 16 novembre, les prix du pétrole ont chuté d'environ 5 % pour atteindre leur niveau le plus bas en quatre mois, sur fond d'inquiétudes concernant la croissance économique. Ils ont depuis regagné un peu de terrain, car on s'attend à ce que l'OPEP+ prenne des mesures pour soutenir les prix.

Les prix ont toutefois largement ignoré les tensions croissantes au Moyen-Orient.


Comment les décisions de l'OPEP affectent-elles l'économie mondiale ?


Certaines décisions de réduction de la production ont eu des effets significatifs sur l'économie mondiale.

Pendant la guerre israélo-arabe de 1973, les membres arabes de l'OPEP ont imposé un embargo aux États-Unis en représailles à leur décision de réapprovisionner l'armée israélienne, ainsi que d'autres pays qui soutenaient Israël. L'embargo a interdit les exportations de pétrole vers ces pays et a entraîné une réduction de la production de pétrole.

L'embargo pétrolier a mis sous pression une économie américaine déjà tendue, qui était devenue dépendante des importations de pétrole. Les prix du pétrole ont grimpé en flèche, entraînant des coûts de carburant élevés pour les consommateurs et des pénuries de carburant aux États-Unis. L'embargo a également conduit les États-Unis et d'autres pays au bord d'une récession mondiale.

En 2020, lors des lockdowns COVID-19 dans le monde entier, les prix du pétrole brut ont chuté. À la suite de cette évolution, l'OPEP+ a réduit sa production de pétrole de 10 millions de barils par jour, ce qui équivaut à environ 10 % de la production mondiale, pour tenter de soutenir les prix.


Quels sont les pays membres de l'OPEP ?


Les membres actuels de l'OPEP sont les suivants :

🇸🇦
L'Arabie saoudite

02
Les Émirats arabes unis

03
Le Koweït

🇮🇶
L'Irak

05
L'Iran

🇩🇿
L'Algérie

07
L'Angola

🇱🇾
La Libye

09
Le Nigeria

10
Le Congo

11
La Guinée équatoriale

12
Le Gabon

🇻🇪
Le Venezuela



Les pays non membres de l'OPEP qui font partie de l'alliance mondiale OPEP+ sont représentés par:

🇷🇺
La Russie

02
l'Azerbaïdjan

03
le Kazakhstan

04
Le Bahreïn

05
Brunei

06
La Malaisie

🇲🇽
Le Mexique

08
Oman

09
Le Sud-Soudan

10
Le Soudan





Commenter 🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?



    Communauté prix du baril


    L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP)

    -Voir toute l'actualité de l'OPEP

    mardi 13 février 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions pour 2024

    Vienne: La demande mondiale de pétrole devrait connaître une croissance marquée en 2024, nourrie par les pays non-membres de l'OCDE, en premier...

    mercredi 17 janvier 2024

    🛢️ L'Opep s'attend à une croissance "robuste" de l…

    Paris: La demande de pétrole est partie pour connaître en 2025 une "croissance robuste", vers un nouveau record, selon des premières prévisions...

    jeudi 21 décembre 2023

    🔎 Retrait de l'Angola: l'Opep+, un cartel pétrolier en perte…

    Londres: La décision de l'Angola de se retirer de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) porte un nouveau coup dur à...

    jeudi 21 décembre 2023

    🇦🇴 L'Angola se retire de l'Opep, désaccord avec les quotas p…

    Luanda: L'Angola a décidé de se retirer de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), sur fond de désaccord sur les quotas...

    mercredi 13 décembre 2023

    🛢️ L'Opep prévoit un nouveau record de la demande de pétrole…

    Paris: La demande de pétrole connaîtra en 2024 une croissance "saine" vers un nouveau record, a estimé l'Opep dans son rapport mensuel...

    mardi 12 décembre 2023

    🌍 Au dernier jour de la COP28, bras de fer sur les énergies …

    Dubaï (Emirats arabes unis): La centaine de pays en faveur d'une sortie des énergies fossiles, dont ceux de l'Union européenne et de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite