Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, des réductions de production de l'Opep+ évoquées

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole remontaient légèrement mardi, poussés à la hausse par des rumeurs autour de potentielles réductions de production à l'échelle du groupe l'Opep+, en plus des réductions volontaires déjà opérées par certains membres.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en janvier, prenait 1,06% à 80,83 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, gagnait 1,15% à 75,72 dollars.

"Tous les regards (sont) tournés vers la réunion de l'OPEP (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole) de jeudi" et de leurs alliés du groupe OPEP+, commentent les analystes de DNB.

Après un report, la réunion ministérielle du groupe prévue jeudi par visioconférence est particulièrement attendue car l'OPEP+ doit déterminer ses niveaux de production.

🇸🇦 "L'Arabie saoudite aurait demandé aux autres membres du groupe OPEP+ de réduire leurs quotas de production, mais certains membres résistent", poursuivent les analystes de DNB.

"Pour l'Arabie saoudite, dont la production n'est déjà plus que de 9 millions de barils par jour, il est essentiel d'obtenir un soutien ferme de la part des autres membres afin de réduire encore davantage la production", rappellent-ils.

Le Royaume assume en effet la majeure partie des réductions de production de l'alliance, ayant annoncé en marge de la dernière réunion de l'OPEP+ en juin une réduction supplémentaire de sa production d'un million de barils par jour, finalement prolongée jusqu'à fin 2023.


Ces réductions complètent les baisses instaurées depuis début mai et en vigueur jusqu'à fin 2024 par neuf producteurs, dont Ryad, Moscou, Bagdad ou encore Dubaï, pour un total de 1,6 million de barils quotidiens.

Or, une diminution des objectifs de production à l'échelle du groupe suppose un accord des 23 membres.

Se pose aussi la question des quotas de production de chaque pays.

"Les producteurs veulent toujours des quotas plus élevés à partir desquels les réductions sont calculées", explique Tamas Varga, analyste chez PVM Energy. "Si vous êtes tenu de limiter votre production de un million de barils par jour, vos revenus seront plus élevés si votre quota passe, par exemple, de 5 à 5,5 millions de barils par jour."

Mais côté des exportateurs africains, "le Nigeria et l'Angola (sont) mécontents des quotas proposés", rappelle l'analyste.

Ainsi, "les discussions de jeudi seront probablement animées", insiste-t-il. Et "outre les quotas et les niveaux de production de l'année prochaine, c'est l'unité de l'organisation qui sera examinée de près", souligne M. Varga.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, des réductions de production de l'Opep+ évoquées



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite