Menu
A+ A A-

Le pétrole glisse avant les stocks américains, le gaz décline

cours du petroleLondres: Les cours du brut flanchaient mercredi, lestés par des indicateurs économiques PMI décevants dans de nombreux pays consommateurs, avant la publication hebdomadaire de l'état des réserves commerciales de pétrole aux Etats-Unis, tandis que le gaz se repliait.
Vers 11H45 GMT (12H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, perdait 1,59% à 82,69 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, abandonnait 1,63% à 78,34 dollars.

En France, en Allemagne en zone euro, mais aussi au Royaume-Uni, les indicateurs PMI se situent tous "en contraction et des chiffres inférieurs aux attentes sonneront à nouveau des avertissements d'une baisse de la demande de pétrole", affirme John Evans, analyste chez PVM Energy.

Le repli de l'activité du secteur privé en zone euro s'est en effet aggravé en août, la mauvaise santé de l'industrie manufacturière atteignant désormais les entreprises de services. Au Royaume-Uni, l'économie a essuyé sa plus forte contraction en août depuis début 2021, lorsque le pays était en confinement.

Les "inquiétudes croissantes concernant l'état de l'économie chinoise, combinées aux attentes de nouvelles hausses des taux d'intérêt aux États-Unis" pèsent également sur les cours, notent les analystes d'Energi Danmark.

🛢️ Les investisseurs attendent également la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 18 août.

La fédération des professionnels du secteur, l'American Petroleum Institute (API), a estimé mardi que les stocks de brut avaient fondu d'environ 2,4 millions de barils la semaine dernière, mais que ceux d'essence avaient augmenté de 1,9 million de barils. Les données de l'API sont réputées toutefois moins fiables que celles de l'EIA.

Les analystes tablent pour leur part sur une chute de 3 millions de barils des réserves commerciales de brut, et sur une baisse de 481.000 barils d'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, baissait de plus de 8%, à 39,35 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir glissé jusqu'à 35,025 euros.

Mercredi, le géant Woodside rencontre les syndicats des travailleurs des installations gazières pour une réunion de négociation sur les niveaux de salaire. Ce week-end, les membres du syndicat du projet North West Shelf de Woodside avaient voté à l'unanimité en faveur d'une grève si leurs revendications n'étaient pas satisfaites.

Les installations australiennes concernées fournissent à elles seules plus de 10% de l'approvisionnement mondial de GNL chaque mois.

Si "le marché semble effectuer une correction à la baisse" mercredi, la situation "pourrait changer rapidement" selon l'issue de la réunion, expliquent les analystes d'Energi Danmark.

Le gaz naturel reste en effet toujours en hausse de plus de 60% par rapport à son prix plancher de mi-juillet, lorsqu'il se situait en dessous de 25 euros le MWh.


(c) AFP

Commenter Le pétrole glisse avant les stocks américains, le gaz décline



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite