Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit grâce à la demande d'essence aux Etats-Unis

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole se sont repris mercredi, stimulés par la publication d'un rapport hebdomadaire qui a montré une accélération de la demande d'essence aux Etats-Unis.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août s'est apprécié de 0,86%, pour clôturer à 76,95 dollars.

Quant à son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en juillet, il a pris 1,10%, à 72,53 dollars.

Pour John Kilduff, d'Again Capital, le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) "a été favorable aux cours dans l'ensemble", avec un coup de pouce supplémentaire du dollar, qui s'est légèrement repli mercredi.

Les réserves commerciales de brut se sont contractées de 500.000 barils durant la semaine achevée le 2 juin, alors que les analystes attendaient une augmentation de 1,5 million de barils, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Davantage que l'évolution des stocks de brut, les opérateurs ont retenu la hausse des livraisons d'essence (+1,3%), qui a atteint 9,2 millions de barils par jour aux États-Unis, un niveau supérieur à celui de l'an dernier à la même époque.

"L'attention se porte sur la saison des grands déplacements" aux États-Unis, qui a démarré le dernier week-end de mai, a expliqué John Kilduff, "et cela soutient tout le marché".

Sur la base de ce rapport, le prix de gros de l'essence aux États-Unis a grimpé de 3% sur la seule séance de jeudi, au plus haut depuis un mois et demi.


Autre signe d'une forte demande, le taux d'utilisation des raffineries américaines est monté à 95,8%, un niveau plus connu depuis quasiment quatre ans.

John Kilduff a également relevé que les importations américaines de brut saoudien étaient tombées à leur plus bas niveau depuis 13 ans, la semaine dernière.

L'Arabie saoudite a annoncé, dimanche, une réduction de sa production d'un million de barils par jour en juillet.

Pour Daniel Ghali, de TD Securities, un début de pivot des opérateurs spéculatifs est en cours, certains traders orientés à la baisse rachetant du pétrole par crainte d'un retournement. L'analyste s'attend à voir le mouvement prendre de l'ampleur.

Ces éléments ont compensé une série de mauvais indicateurs macroéconomiques chinois, principalement la chute des exportations et des importations en mai.

Ces données ont été relativisées, dans le cas de l'or noir, par la nette augmentation (+17%) des importations de brut sur un mois par la Chine.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit grâce à la demande d'essence aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite