Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole grimpent malgré une hausse massive des stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont solidement grimpé mercredi, toujours poussés par les perspectives d'ouverture de la Chine susceptible d'augmenter la demande d'or noir, et en dépit d'un gonflement massif des stocks de brut américains.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a bondi de 3,20% à 82,67 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février, a gagné 3,04% à 77,41 dollars.

La hausse des cours a été portée par "les attentes continues que la Chine va se reprendre", a souligné à l'AFP Bart Melek de TD Securities ajoutant que plusieurs banques avaient relevé leurs objectifs de prix pour le baril de brut.

"Nous estimons qu'on pourrait voir d'ici six à neuf mois environ un million, voire un million et demi de barils de nouvelle demande de la part de la Chine", a relevé l'analyste de TD Securities.

La Chine a rouvert depuis dimanche sa frontière avec Hong Kong, et mis fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de l'étranger, ce qui devrait relancer la mobilité dans et à l'extérieur du pays.

Un grand nombre de voyages est particulièrement attendu à l'approche du Nouvel An chinois, fin janvier, ce qui pourrait aussi doper la demande et faire monter les prix.

A cela se sont ajoutés des chiffres inattendus du côté des stocks hebdomadaires de brut américains et surtout du côté de leurs réserves stratégiques.


Les stocks ont augmenté massivement de façon surprise avec 19 millions de barils supplémentaires, une hausse exceptionnelle due aux ruptures d'activité des raffineries ces dernières semaines en raison d'une tempête hivernale fin décembre.

Un gonflement des stocks de cet ordre tend d'ordinaire à avoir une influence baissière sur les cours, ce qui ne s'est pas matérialisé.

Les courtiers ont en effet aussi été surpris par le coup d'arrêt du recours aux réserves stratégiques par l'administration américaine.

Depuis un an et demi, le gouvernement Biden a fortement puisé dans ces réserves stratégiques mettant sur le marché plus de 200 millions de barils.

Ces mesures exceptionnelles avaient été prises pour faire baisser les prix du brut en élargissant l'offre, afin de contrecarrer l'inflation et les ruptures d'approvisionnement d'hydrocarbures dues à la guerre en Ukraine.

Mais mercredi, les données hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) ont montré que l'administration Biden a mis un sévère coup de frein à cette ponction dans les réserves stratégiques, n'ayant retiré que 800.000 barils contre plusieurs millions chaque semaine depuis des mois.

"Les ventes de réserves stratégiques aidaient à combler le déficit de l'offre l'année dernière mais maintenant les raffineurs vont chercher une offre alternative. C'est un facteur contributeur de la hausse des cours, avec l'ouverture de la Chine", a indiqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Selon lui, l'arrêt du recours aux réserves stratégiques pourrait valoir 5 à 7 dollars de plus par baril.

(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole grimpent malgré une hausse massive des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite