Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie après un rapport mitigé sur les stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi, sur un marché volatil qui digérait un rapport mitigé sur les stocks américains, marqué notamment par une hausse inattendue des réserves d'essence.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a lâché 0,40%, pour clôturer à 106,92 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en août, dont c'était le dernier jour de cotation, a lui cédé 1,88%, à 102,26 dollars.

Le marché a connu une inflexion après la publication du rapport hebdomadaire sur les stocks américains, qui a fait état d'une baisse surprise de 400.000 barils des réserves commerciales de brut, alors que les analystes attendaient une hausse de 2 millions de barils.

La baisse inattendue peut s'expliquer, pour partie, par la hausse des exportations.

Mais dans un second temps, les opérateurs ont davantage retenu le bond de 3,5 millions de barils des stocks d'essence, soit plus du triple des prévisions (+1 million).

Le rapport "était négatif (pour les cours) parce qu'il a produit de nouvelles preuves d'un effritement de la demande d'essence au plus fort de la saison estivale", souvent marquée par une consommation plus élevée que le reste de l'année, a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Bien qu'en hausse par rapport à la semaine précédente, la demande d'essence est ainsi inférieure à la moyenne sur quatre semaines et très en deçà de son niveau d'il y a un an (-8%).


L'augmentation des réserves d'essence a été d'autant plus marquée que les importations et la production ont sensiblement progressé durant la semaine achevée le 15 juillet, selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (AIE).

La séance a été ponctuée par une forte volatilité, partiellement attribuable au fait qu'il s'agissait du dernier jour de cotation sur le contrat d'août pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

Autre explication à ces oscillations, le fait que les volumes d'échange aient nettement diminué ces derniers jours.

De nombreux traders sont en vacances et certains se sont, en outre, désengagés jusqu'à nouvel ordre d'un marché qui fait des allers-retours depuis près d'un mois.

Le total des contrats à terme sur le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a ainsi atteint mercredi son plus bas niveau depuis plus de 6 ans.

Le marché continuait à suivre la saga du gazoduc Nord Stream 1, principale voie de transport du gaz russe vers l'Europe, qui doit théoriquement être remis en service jeudi, après dix jours de maintenance.

Mercredi, le président de l'Agence allemande des réseaux de gaz et d'électricité, Klaus Müller, a indiqué que les quantités livrées jeudi pourraient se limiter à environ 30% de la capacité du gazoduc.

Le prix de référence du gaz européen, le TTF néerlandais, est légèrement remonté (+1,3%), mais reste loin de ses récents sommets de la semaine dernière.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie après un rapport mitigé sur les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite