Menu
A+ A A-

Le pétrole limite ses pertes malgré de mauvais indicateurs américains, Biden attaque l'industrie

cours de clôture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont limité leurs pertes vendredi après avoir encaissé une série de mauvais indicateurs macroéconomiques américains, signe que le marché est aujourd'hui davantage préoccupé par l'offre que par la demande.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a cédé 0,86%, pour clôturer la semaine à 122,01 dollars.

Le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juillet, a lui abandonné 0,69%, à 120,67 dollars.

Les prix de l'or noir avaient initialement chuté après la publication de l'indice des prix CPI, qui a montré que les prix avaient davantage progressé que prévu en mai (+1,0% par rapport à avril) aux États-Unis.

Sur un an, l'inflation a enregistré un nouveau sommet depuis 1981, à 8,6%.

La deuxième lame est venue de l'université du Michigan, dont l'enquête mensuelle a montré que la confiance des consommateurs était descendue, en juin, à son plus bas niveau en 70 ans d'existence.

"Le chiffre qui a le plus inquiété le marché, c'est celui de la confiance des consommateurs", a décrypté Phil Flynn, de Price Futures Group, "parce que cela pourrait signaler un changement dans les habitudes des consommateurs."

Si le prix de l'essence au détail a encore inscrit un nouveau record vendredi, le prix de gros sur le marché à terme s'est lui nettement contracté (-2,86%), a relevé l'analyste, illustration de doutes naissants sur la capacité des consommateurs à encaisser l'envolée des tarifs.

Pour autant, "ce sont les craintes concernant l'offre qui orientent le marché, pas la demande, en ce moment", a rappelé Matt Smith, de Kpler.

La réduction des exportations russes et l'incapacité de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à tenir ses objectifs de production écartent tout décélération des prix à court terme.


Pourtant proche des ses niveaux records et malgré le bond du dollar, l'or noir s'est donc mieux tenu que les indices boursiers ou même la plupart des autres matières premières.

Autre facteur qui pèse sur l'offre, le relèvement très modéré de la production américaine, qui n'a pas évolué depuis trois semaines, alors que les stocks sont très bas, et reste très loin de ses volumes d'avant la pandémie.

Vendredi, le président Joe Biden s'en est, une nouvelle fois, pris à l'industrie pétrolière américaine, qu'il a mis en garde contre "l'utilisation" de la situation en Ukraine "pour rendre les choses pires pour les familles, faire des bénéfices excessifs ou remonter les prix".

"Pourquoi ne forent-ils pas davantage?", a-t-il interrogé, "parce qu'ils font plus d'argent en ne le faisant pas."

"Ce genre de commentaire est vraiment contre-productif", a commenté Phil Flynn. "Biden accuse les compagnies pétrolières, alors qu'il leur barre la route depuis le début".

Pour l'analyste, "il a dissuadé les investissements dans le pétrole et le gaz".

(c) AFP

Commenter Le pétrole limite ses pertes malgré de mauvais indicateurs américains, Biden attaque l'industrie



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite