Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit son ascension grâce à des stocks américains inférieurs aux attentes

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi après l'annonce d'une baisse des stocks américains de brut plus importante que prévu, qui s'ajoutent à des prévisions de demande revues à la hausse en début de semaine.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre, coté à Londres, a terminé à 75,46 dollars, en hausse de 2,52% ou 1,86 dollar par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat à échéance en octobre s'est arrêté à 72,61 dollars, en progression de 3,05% ou 2,15 dollars par rapport à la veille.

Peu après la publication du rapport de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) sur les stocks de brut, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. (West Texas Intermediate) avait atteint 73,14 dollars, un sommet plus fréquenté depuis le 2 août.

De son côté, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a lui aussi profité de cette publication pour toucher un plus haut depuis le 31 juillet, à 76,13 dollars.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué de 6,4 millions de barils (MB) durant la semaine achevée le 10 septembre, soit plus du double de ce qui avait été prévu par les analystes (-2,7 MB).

Pour Matt Smith, analyste de Kpler, cette chute imprévue s'explique par un volume d'exportations toujours soutenu alors que la production américaine était encore affectée par le passage de l'ouragan Ida dans le Golfe du Mexique.


La région assurait, en juin, un peu plus de 16% de la production américaine d'or noir, selon les derniers chiffres de l'EIA.

Ce rapport "a vraiment été le point d'orgue d'une semaine solide", a commenté John Kilduff, de la firme de conseil en investissement Again Capital.

Mardi, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait annoncé s'attendre à un fort rebond de la demande pétrolière mondiale, après trois mois de contraction durant l'été.

Lundi, même son de cloche du côté de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP), qui voit la demande progresser l'an prochain de 0,9 million de barils par jour (mb/j) de plus que prévu le mois dernier.

"Sur la base des nouvelles informations" publiées cette semaine, "le marché mondial du brut a l'air positionné pour connaître un déficit (d'offre) jusqu'à la fin de l'année", selon Bart Melek, responsable de la stratégie matières premières chez TD Securities.

Pour autant, pour lui, "la plupart des éléments positifs ont été pris en compte" par le marché et le potentiel de hausse est désormais limité, à moins que "les difficultés de l'OPEP+ (OPEP et ses alliés) à relever sa production dans les proportions prévues ne persistent", a-t-il expliqué dans une note.

John Kilduff prévient, lui, que si les perturbations dans la région du Golfe du Mexique ne sont pas résolues d'ici quelques jours, "il y a de la place pour monter plus haut".

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son ascension grâce à des stocks américains inférieurs aux attentes


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 17 septembre 2021 à 22:19

    Le pétrole consolide après une semaine faste, le dollar n'ai…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, au terme d'une semaine où la plupart des indicateurs étaient au vert...

    vendredi 17 septembre 2021 à 19:48

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    vendredi 17 septembre 2021 à 12:38

    Le pétrole reprend son souffle, forte hausse sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi mais restaient en hausse marquée sur la semaine, les perturbations de la production aux...

    jeudi 16 septembre 2021 à 21:43

    Le pétrole finit fort, le Golfe du Mexique garde l'attention…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repris, légèrement, en fin de séance jeudi, le marché tablant sur une offre...

    jeudi 16 septembre 2021 à 13:05

    Le pétrole stable, la production américaine inquiète toujour…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient au lendemain de sommets en un mois et demi, alors que des limitations de la...

    mercredi 15 septembre 2021 à 17:40

    🛢️USA: les stocks de pétrole brut diminuent plus qu'attendu…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué nettement plus qu'attendu la semaine dernière, selon les chiffres du...

    mercredi 15 septembre 2021 à 12:47

    Le pétrole poursuit sa hausse avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole s'inscrivaient en hausse pour la quatrième séance consécutive, à un nouveau plus haut depuis un mois et...

    mardi 14 septembre 2021 à 21:34

    Le pétrole se stabilise au plus haut depuis presque un mois …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont stabilisés mardi à leur plus haut niveau depuis près d'un mois et demi...

    mardi 14 septembre 2021 à 15:19

    Chevron veut tripler ses investissements dans les énergies m…

    New York: Sous la pression d'activistes demandant des actions plus franches contre le changement climatique, Chevron a annoncé mardi vouloir tripler ses...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite